Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
previews
Anthem

Anthem - Nos impressions sur la démo

Avant la démo de ce weekend, nous avons pu jouer au jeu à Londres.

Skip

Bioware a surpris en annonçant Anthem. Passer de RPG linéaire axés sur le scénario a shooter où l'on amasse des armes et de l'équipement est un virage osé. Le studio rejoint-il des jeux comme Destiny ou The Division ? Nous avons eu le plaisir de jouer aux premières heures du jeux et vous pouvez vous rassurer, Bioware reste fidèle à son histoire.

Tout commence avec une cinématique impressionnante qui nous explique le rôle des Freelancers et la raison pour laquelle le monde est rempli de Iron-Man et pourquoi diable la population n'ose pas s'aventurer en dehors de la forteresse connue sous le nom de Fort Tarsis. Il est clair que Bioware pose les bases d'un univers fascinant rempli de mystère et de potentiel. La forteresse abrite de nombreux personnages intéressants avec lesquels vous pouvez discuter de leurs problèmes quotidiens. Nous avons beaucoup apprécié la manière dont le jeu nous laisse absorber la quantité d'histoire que l'on veut, à la Bioware. Ben Irving, le directeur du jeu, nous a expliqué que le studio a construit la narration, plutôt que l'histoire, de cette manière. Évidemment, impossible pour nous de raconter ce qu'il se passe pendant les premières heures de jeu mais sachez que notre attention est retenue.

La même chose s'applique au gameplay. Vous l'avez déjà entendu, mais nous allons le répéter. Anthem est un plaisir absolu à jouer. Spider-Man avait reçu les éloges adéquates à la physique de balancement de toile, ce la même manière, Anthem propulse les déplacements aériens dans une nouvelle dimension. Sauter, tomber, avant d'activer vos réacteurs est excitant à chaque fois. Un élément très important puisque les combats et l'environnements ont tout les deux été pensés autour du vol. Traverser une cascade, passer sous une falaise ou dasher sur le côté, chaque déplacement est intuitif. Nous mettons particulièrement l'accent sur le fait que "chaque déplacement" l'est.

Anthem

Bioware est aussi passé à la vitesse supérieure en termes de combats. Chaque arme est puissante lorsqu'utilisée dans la bonne situation. Une sensation qui est due aux contrôles très réactif et au retour du jeu en général. Mais cela n'a rien à voir avec vos capacités et votre ultime. Annihiler un groupe d'ennemis avec les rockets de Ranger, voir un gros monstre disparaitre dans les tempêtes de Storm ou trancher dans le vif avec Interceptor est euphorique. Si vous le combinez avec les capacités de vos alliés, vous vous sentirez encore plus puissants, surtout quand les ennemis les plus puissants se transforment en délicieux loot au nombre de perk quasi illimité. Certains peuvent être mélangés entre eux, d'autres vous offrent une petite chance de mettre le feu à vos ennemis. De quoi motiver à jouer pour obtenir une meilleure version de votre pièce d'équipement favorite avec des chances de doublons plus que basses. Qui n'aimerait pas ça ?

Ensuite, parlons du côté visuel du jeu. Les inquiets du retour de Mass Effect : Andromeda peuvent se rassurer. Bioware vous dira que les séquences à Fort Tarsis sont en première personne, mais c'est aussi car le studio sait très bien que son jeu est très beau. Les animations faciales sont facilement les plus belles que nous ayons pu voir sous le moteur Frostbite. Et la même chose s'applique à l'exploration en 3e personne. La sensation de coolitude qui se dégage en voyant un Interceptor sauter d'une falaise où lorsque vous vous retrouvez face à face avec un ennemi Titan est incroyable. Grâce à ça, l'exploration des complexes aliens et du monde, c'est la cerise sur la gâteau. Les dimensions du jeu, en taille comme en quantité peuvent se révéler très impressionnantes par moment.

AnthemAnthemAnthemAnthem
Anthem

Une seule chose nous inquiète concernant Anthem, c'est le manque de variété. Les quelques ennemis que nous avons affrontés et les environnements dans lesquels nous avons évolués sont les mêmes que ceux montrés lors de trailers et streams. Ce n'est que mineur sachant que l'on parle uniquement du début du jeu, mais les mêmes ennemis en end-game n'est pas vraiment prometteur. Bien sur, les affronter sera toujours amusant mais peu d'entre nous apprécieront manger la même chose chaque jour de la semaine. Restons positifs, et disons que Bioware garde le reste pour le jeu complet.

Si c'est bien le cas, Anthem a le potentiel de donner tort à tout les sceptiques et de dépasser toutes les attentes. Ce qui n'est pas sans rappeler le premier Mass Effect. Nous avons reposé la manette avec l'envie d'en savoir beaucoup plus. Explorer un univers entièrement nouveau avec de nouveaux personnages et de nouveaux ennemis grâce à des déplacements fluides au possible avec un degré de personnalisation plus qu'important nous donne envie de plus. Le seul point bancal est le contenu end-game dont nous savons très peu de choses. Mais si cela est à la hauteur du reste, Anthem sera une autre grosse licence à ajouter à l'actif de Bioware.

Skip