Français
Gamereactor
previews
Baldur's Gate III

Baldur's Gate III - Premières Impressions

Le RPG tant attendu est enfin entré en accès anticipé, 20 ans après la sortie de ses prédécesseurs.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous en avez sûrement entendu parlé, Baldur's Gate III est tout récemment entré en accès anticipé. Ce qui signifie que même si le jeu a déjà son histoire, des centaines de personnages avec qui discuter et au moins autant de batailles à livrer, il n'est pas complet. Ce premier aperçu devrait vous aider à décider si le jeu vaut déjà le coup ou bien si vous feriez mieux d'attendre un peu, jusqu'à la version 1.0.

Vous débutez en créant un personnage, ou bien en choisissant l'un des profils déjà créé comme c'était le cas dans Divinity : Original Sin 2. Il y a actuellement six classes disponibles, et six de plus sont prévues. Chacune d'entre elle a ses atouts, ses capacités et des stats qui déterminent leur efficacité. Ma classe préférée, le Paladin, n'est malheureusement pas de la partie, ce qui m'a permis d'essayer deux autres options que j'apprécie également : Prêtre et Démoniste, ayant tous deux des capacités au corps à corps et des attaques magiques.

Vous pouvez également choisir entre 8 races différentes qui ont, elles aussi, leurs avantages et désavantages. Les hommes sont à peu près bons à tout, les Githyanki sont plus à l'aise avec n'importe quel type d'épées, les Halvlingar sont naturellement doués pour l'infiltration, etc...Toutes ces classes et races possèdent des sous-catégories, comme des Dieux différents à vénérer lorsque l'on est Prêtre, et vous avez aussi le choix pour ce qui concerne le background de votre personnage. Tous ces éléments auront un impact sur l'identité de votre personnage, sur les conversations qu'il aura et les relations qu'il entretiendra avec les autres dans son aventure.

On comprend immédiatement que les bases d'une profondeur incroyable sont posées et que Larian Studios a pris au sérieux tous les choix que les joueurs feront. Au cours de mes deux parties de ce premier chapitre de Baldur's Gate III, j'ai pu extraire beaucoup d'informations à certains PNJs grâce au background de mon personnage. D'autant plus que ces infos peuvent influencer les très nombreux jets de dé du jeu.

Baldur's Gate III

Baldur's Gate puise son inspiration dans les jeux de rôles papier. Tout tourne autour des choix, que ce soit dans vos conversations ou bien dans les scènes spéciales où il faut jeter un dé virtuel en cliquant. Ce dé affichera un nombre qui dépendra des statistiques et capacités uniques de notre personnage. Ces petites touches de chance sont appréciables même si elles donnent parfois de mauvais flashbacks des échecs critiques de XCOM.

Les choix sont donc très nombreux, mais ils ne seraient rien sans les conséquences qu'ils entraînent. Il faut parfois choisir entre différentes factions : préférez-vous aider des réfugiés en les aidant à se débarrasser des belettes qui les menacent ? Ou bien préférez-vous demander l'aide de ces belettes pour comprendre la lente montée en puissance d'une secte dans Faerûn ? Devriez-vous tuer un Flagellateur Mental qui pourrait potentiellement vous révéler les secrets de la magie que la secte utilise pour faire parler les cadavres ? Les missions et leurs choix sont étroitement liés, et les conséquences se ressentent sur les courts et longs termes.

Un autre aspect qui m'a particulièrement plu est la présentation globale. Si l'on ignore les certaines animations qui manquent et des bugs de caméra, le jeu est absolument magnifique par endroits. On sent le travail mis derrière ce monde qui aurait très bien pu une réalisation de Bioware par exemple. Les personnages sont détaillés, les visages sont très bien animés, même si le jeu est encore en chantier. Le travail est impressionnant, rivalisant même avec les expressions faciales de The Witcher 3.

Le monde regorge aussi de choses devant lesquelles s'émerveiller. Malgré le style isométrique, il est grand et détaillé, et même vertical par endroits. Le jeu est rempli de coins et recoins à explorer et est mis en valeur grâce à un travail sublime de la lumière. Pour faire simple, c'est beau.

Baldur's Gate III

En revanche, l'un des débats ayant enflammé la communauté est la structure en tour par tour des combats. Les anciens Baldur's Gate, à la manière des jeux Bioware, proposait des batailles en temps réel que le joueur pouvait interrompre pour donner des instructions à ses personnages. Larian Studios change radicalement de direction dans ce nouvel opus et remplace ce système par du tour par tour. Les deux façons de faire ont leurs avantages et leurs désavantages et ce dernier ne me dérange pas outre mesure. Il est plus simple pour avoir une vue d'ensemble et est également plus accessible aux nouveaux joueurs, encore une fois d'après moi.

Pour continuer sur les combats, ils sont satisfaisants. Comme mentionné plus haut, chaque classe à ses propres capacités et cette diversité est facilement complimentée lorsque vous jouez avec des amis d'autres races ou classes. Le Prêtre servira de soigneur principal tandis que le Guerrier utilisera son épée à deux mains pour décimer les ennemis. Le jeu requiert cependant que les personnages se reposent. Plus vous explorez et combattez, moins vos compétences seront utilisables, à cause de la fatigue.

Mais l'ajout le plus intéressant est sans conteste la capacité d'improvisation rendue possible par quelques éléments très simples. En plus de vos attaques et sorts, vous pouvez aussi avoir recours à des actions physiques : sauter, lancer des choses ou même pousser des éléments du décors. J'ai été longtemps bloqué face à Dror Ragzlin et ses laquais jusqu'à ce que je réalise que je pouvais littéralement le pousser et le faire tomber dans le ravin derrière lui pour ensuite laisser quartier libre à mes compagnons et éliminer ses subordonnés. Le seul souci est que j'ai probablement perdu les précieuses pièces d'équipement qu'il portait sur lui. Mais cette improvisation est terriblement satisfaisante et donne vraiment l'impression de jouer à un RPG papier.

Le jeu a-t-il cependant des problèmes ? Le principal, pour moi, est combien il est compliqué de faire quelque chose de simple à cause des contrôles. Les anciens Baldur's Gate permettaient de se déplacer simplement en cliquant sur le personnage. Dans cet opus de Larian Studio, les persos suivent le chef que l'on désigne, ce qui rend les choses moins fluides.

Une autre plainte est liée à ce que nos personnages peuvent et ne peuvent pas porter sur eux. Il n'y a aucun moyen de vendre de l'or collectivement entre eux, il faut trier les inventaires individuellement. Ce manque d'espace commun dans le commerce est un peu incompréhensible, pourquoi ne pas tout centraliser et accélérer le procédé ? Voici mes seules vraies retenues sur Baldur's Gate III à l'heure actuelle et même si elles sont mineures, j'espère que Larian Studio réussira à leur trouver des solutions avant la sortie officielle du jeu.

Baldur's Gate III

Alors vaut-il le coup dès maintenant ? Il s'agit probablement de l'un des RPG les plus intéressant depuis Pillars of Eternity, mais, comme je l'ai répété, il n'est pas terminé. Je ne le recommande donc pas dans cet état, si ce n'est aux fans les plus extrêmes du genre et de la licence qui souhaiteraient apporter leur aide aux développeurs.

Ma première sauvegarde d'une petite dizaine d'heure a été effacée après la sortie du jeu et plusieurs missions ont complètement crash. Un boss a entièrement disparu à cause d'un chargement raté. Plusieurs patchs ont été déployés au cours de la semaine pour stabiliser au maximum mais les bugs sont encore nombreux et le jeu n'a pas encore atteint son plein potentiel.

Il faudra donc attendre un peu avant de donner un avis définitif. Larian Studios tient entre ses mains une possible mine d'or, mais il reste encore énormément de travail. Si les quelques défauts de design sont réglés, et que le reste du jeu est aussi bon que ce qui est déjà disponible, nous nous tenons potentiellement devant le meilleur RPG de ces dernières années, et probablement des quelques unes à venir également. Mais seul le temps nous dira si cet accès anticipé se transformera en chef d'œuvre.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.