Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Berserk and the Band of the Hawk

Berserk and the Band of the Hawk

Omega Force nous délivre un nouveau jeu Musou. Notre avis.

  • Brandon GreenBrandon Green

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

L'éditeur Koei Tecmo et le développeur Omega Force proposent des jeux Musou (Warriors) basés sur des franchises d'animes et de mangas depuis longtemps maintenant. On leur doit notamment des séries comme, Gundam, Ken le survivant, Arslan, One Piece, ou encore plus récemment L'Attaque des Titans. Ils s'attaquent désormais au sombre anime et manga médiéval-fantaisiste Berserk.

Berserk est connu pour son histoire mature et sa violence, et les deux sont heureusement présents ici. L'histoire de Berserk and the Band of the Hawk se situe entre Golden Age Arc et Hawk of the Millennium Empire Arc. L'histoire du jeu reste fidèle au manga, ceux que les fans apprécieront évidemment. L'aventure couvre l'intégralité du dernier Arc, ce qui est également un bon commencement pour ceux qui ne connaissent pas forcément la série.

Le mode histoire se termine en un peu plus de 15-20 heures, mais il y a des objectifs secondaires qui étofferont votre épopée. En complétant ces objectifs, vous obtiendrez un behelit qui débloquera une partie d'une image qui pourra être obtenue en intégralité par la suite. Il s'agit de l'une des récompenses du jeu. On a aussi le droit à deux autres modes de jeu, lesquels seront débloqués après quelques missions dans le mode histoire : Free Mode et Endless Eclipse. Free Mode ressemble à ce que l'on peut voir dans d'autres titres Musou, vous pouvez y sélectionner un stage déjà terminé et le rejouer avec n'importe quel personnage débloqué. Endless Eclipse propose quant à lui quelque chose de totalement différent.

Berserk and the Band of the Hawk

Tout comme un mode survie traditionnel, Endless Eclipse ressemble un peu au Bloody Palace de Devil May Cry. Dans celui-ci, vous devrez trancher un nombre dantesque d'ennemis tout en complétant les missions assignées afin d'obtenir la récompense et progresser dans le mode. L'occasion de tester vos limites puisque si vous quittez ou perdez, vous devrez tout reprendre depuis le début...

Le gameplay est dans la lignée des Musou habituels, mais avec des ajouts à la formule qui démarque quelque peu le titre. Parmi ces additions, les armes secondaires dont certains personnages sont dotés, et leurs variantes, incluant des dagues de lancés, une arbalète et le canon à bras du personnage principal Guts, pour n'en citer que quelques-unes. Les armes secondaire vous offrent plus de moyens de combattre vos ennemis sur les champs de bataille est le bras-canon de Guts est particulièrement dévastateur. Une fois l'arme secondaire utilisée, il faudra attendre un certains moments avant de pouvoir la réutiliser. Vous pouvez également emporter quelques items sur le champ de bataille avec vous, ce qui intensifie l'action puisque vous n'aurez pas à errer tout le long de la carte à la recherche d'objets de santé une fois que celle-ci sera au plus bas. L'un des meilleurs éléments du gameplay est le système de Lock-on, qui peut servir à cibler les ennemis et les Boss. Alors que cela peut ne pas sembler extraordinaire pour certains, il donne aux combats une dimension épique en leur offrant un aspect de duel. Le système donne une impression très Dark Souls aux Boss (le challenge en moins tout de même).

Berserk and the Band of the HawkBerserk and the Band of the Hawk
Berserk and the Band of the Hawk
Berserk and the Band of the Hawk