Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Crackdown 3

Crackdown 3

C'est l'heure de déchainer le chaos dans les rues de New Providence pour le retour de l'exclu Xbox.

  • Kieran Harris/Ketil SkotteKieran Harris/Ketil Skotte

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Avec Anthem, Metro Exodus et Far Cry : New Dawn comme compétiteurs direct, on peut dire sans risque que Crackdown 3 va devoir livrer une bataille sanglante tout de suite après avoir pansé les blessures d'un développement tumultueux. L'exclu Microsoft a été révélée pour la première fois en 2014 et était supposée exploiter le potentiel caché de la Xbox One avec ces environnements complètements destructibles. Le jeu promettait aussi d'être un simulateur de Terry Crews, la star étant vendue comme un personnage jouable et le point majeur de la campagne de marketing. Le développement du titre n'a pas été sans problèmes. Mais nous avons vu d'autres jeux sortir de l'enfer et recevoir les éloges de la critique comme Kingdom Hearts III. Est-ce la même chose pour Crackdown 3 ?

Si vous avez joué à Crackdown ou à sa suite de 2019, le scénario vous sera familier. Vous incarnez un agent surhumain qui a pour tâche d'éliminer une mafia connue sous le nomade Terra Nova en abattant un par un ses caïds. Ce groupe vous a transformé en poussière au début du jeu donc la vengeance est le motif principal, tout autant que de vouloir libérer la région de New Providence des griffes de Terra Nova. Le caractère déjanté pour lequel est connu la série a été amplifié avec l'ajout de Terry Crews mais à part les cinématiques loufoques, vous n'aurez droit qu'a quelques punchlines de votre personnage en abattant les troupes ennemis ou en explosant des drones.

Il y a neuf caïds à éliminer. Chacun d'entre eux peut être attiré à l'extérieur en détruisant assez de choses pour perturber leurs opérations. C'est pour cette raison que nous avons plusieurs fois refaits les mêmes objectifs, ce qui n'était pas très très divertissant. Pour éliminer l'un d'entre eux, nous avons du détruire plusieurs usines chimiques en jetant des rochers dans la machinerie. Chacun des cinq objectifs était le même. La seule différence était le nombre d'ennemi à tuer avant et le nombre de machines à détruire. Malgré tout, ces objectifs sont disponibles dès le début, si vous voulez arrêter pour faire autre chose et reprendre plus tard, vous pouvez le faire.

Crackdown 3
Crackdown 3Crackdown 3Crackdown 3

Nous avons joué à la campagne en mode agent (la difficulté moyenne) et nous sommes vite retrouvés dans des zones où nos chances de survie n'excédaient pas les 30%. Faire progresser notre personnage nous a permis de pallier à la répétitivité. Mais c'est aussi une épée à double tranchant puisque les choses nous ont ensuite paru trop facile. La progression n'est pas très bien gérée et nous avons vite été capable de triple Jump hors du danger, faire une charge au sol pour écarter les ennemis.

Crackdown 3 ne prend pas vraiment de risque mais un ajout bienvenu est l'inclusion de 21 agents débloquantes qui ont leurs propres capacités et backstories. Vous débloquez les nouveaux agents en trouvant des échantillons d'ADN éparpillés à travers la ville, ce qui encourage l'exploration. Le jeu offre une certaine flexibilité entre les agents. En particulier pour l'expérience puisque chaque agent à son propre bonus d'XP (par exemple plus 10% sur l'expérience de conduite).

New Providence a beaucoup d'autres activités pour vous garder occupé. Notamment des tours de propagandes que vous pouvez détruire, des courses à pied comme en voiture, des prisonniers à délivrer...Vous pouvez aussi partir en quête des nombreux objets collectibles à ramasser un peu partout. Le monde du jeu nous apparait comme un grand bac à sable destructible où vous pouvez compléter les objectifs dans l'ordre que vous voulez.

Crackdown 3Crackdown 3
Crackdown 3Crackdown 3Crackdown 3Crackdown 3

Crackdown 3 n'a clairement la classe d'un triple A. Mais le style comic-book prend tout de même un coup de jeune comparé à ses deux grands frères, mais par rapport à ses concurrents directs, le jeu ne tient pas la route. La sandbox de New Providence souffre aussi de quelques soucis. La ville neon manque de personnalité et n'est pas vraiment mémorable. Les rues, mis à part les fusillades, sont vides et désolées.

La campagne peut être jouée en co-op mais le jeu bénéficie aussi d'un multi joueur. Wrecking Zone est le nom du mode 10 joueurs et c'est aussi dans ce moment que la "destructabilité" brille. Le rythme a l'air insoutenable mais reste finalement assez lisible et si les éléments destructibles signifient plus de chaos, le côté stratégique laisse à désirer. En réalité, c'est plus "le premier qui tire qui gagne" même si vous êtes plus mobile que dans la campagne ce qui vous permet de vous échapper plus facilement. Le rythme, la mobilité et le chaos rendent la Wrecking Zone agréable et divertissante mais manque d'un aspect stratégique ou tactique dont un mode multi a besoin sur le long terme

Ceux d'entre vous qui cherchent une reprise du jeu de 2007 seront surement satisfaits mais Crackdown 3 a manqué de quelque chose pour nous garder accroché. Les structures de mission répétitive et les visuels datés altèrent l'expérience. Nous avons quand même réussi à nous amuser en déchainant le chaos dans la ville. Si vous êtes un fan des deux premiers jeux, le fait qu'il fasse parti du Xbox Game Pass nous dit que le prendre ne vous fera pas de mal, mais si ce n'est pas le cas, autant passer son chemin.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Crackdown 3Crackdown 3Crackdown 3Crackdown 3
05 Gamereactor France
5 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor