Français
Gamereactor
articlesler
Destiny 2: The Witch Queen

Destiny 2 : Ce qu'il faut retenir du showcase de la Gamescom

Pour faire simple, beaucoup de choses !

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Après avoir annoncé le report de son extension annuelle pour le début de l'année 2022, Bungie a enfin pu lever le voile sur ce à quoi les joueurs auraient droit dans des avenirs plus ou moins lointains. Les informations sont nombreuses, alors ne perdons pas de temps :

La Reine Sorcière :

Le showcase a commencé en montrant justement cette nouvelle extension. La Reine Sorcière emmènera donc les Gardiens dans le Monde Trône de Savathûn pour y affronter ses troupes de la Ruche. L'imprévu résidant dans le fait que ces ennemis ont désormais inexplicablement accès aux pouvoirs de la Lumière. Les joueurs devront donc affronter des Acolytes, Chevaliers et Prêtresse infusés à la Lumière et se débarrasser de leurs Spectres.

D'après Bungie, un soin tout particulier à été apporté à la campagne de la Reine Sorcière, le studio la rapproche plus de ce que Doom propose que les précédentes. Par ailleurs, un mode de difficulté extrême sera disponible.

En plus d'une campagne et des nouveaux ennemis, La Reine Sorcière introduira deux nouveautés majeures. Le premier est un nouvel archétype d'arme appelé le Glaive. Il s'agit d'une lance qui s'utilise à distance mais qui constitue également la première arme de mêlée en première personne du jeu. La seconde innovation est l'arrivée d'un système de fabrication d'armes. Oui oui, Destiny 2 aura son propre système de crafting, ce qui permettra aux joueurs de créer les armes qu'ils veulent afin de pouvoir obtenir plus simplement et directement les Rolls les plus intéressants.

Enfin, La Reine Sorcière a officiellement une date de sortie. Le 22 février 2022, les joueurs pourront partir affronter les Gardiens de la Ruche et découvrir tout les secrets du Monde Trône de Savathûn. Les précommandes sont déjà ouvertes et le DLC coutera 39,99€.

HQ

La Saison des Disparus

Après avoir longuement parlé du DLC, Bungie s'est penché sur la nouvelle saison de Destiny 2 lancée le 24 août à 19h. Pour le moment, nous savons qu'elle marque le retour du personnage de Mara Sov. En plus d'une nouvelle activité à 6 et de nouvelles armes et pièces d'armures à aller obtenir, la saison proposera une quête pour un fusil à fusion linéaire Stasique exotique.

La Saison 15 est aussi la première saison pour laquelle le crossplay sera disponible pour Destiny 2. Retrouvez ici notre article consacré à a Saison des Disparus.

Le 30e anniversaire

Si la Saison des Oubliés commence aujourd'hui, elle devra nous tenir occuper jusqu'au lancement de la Reine Sorcière soit d'ici près de 5 mois, il s'agira de la plus longue saison que Destiny ait connu (sous ce format) et pour être sur que nous ne nous ennuyions pas, Bungie a décidé d'organiser une grande fête pour son trentième anniversaire dans Destiny 2. Cette célébration proposera a tout les joueurs une nouvelle activité à six et donc du loot en plus ainsi qu'un pack payant spécial qui contiendra :


  • un nouveau donjon se déroulant dans la mythique "loot cave" de Destiny 1

  • quatre emotes

  • un vaisseau et un passereau exotique

  • Deux ornements d'armures

  • Un ornement de casque unique

Le donjon marquera le retour d'armes populaires dans Destiny 1 comme le revolver Eyasluna mais aussi d'armes crossover comme l'épée Claymore de Myth, sans oublier une arme exotique qui n'est autre que le légendaire lance-roquettes Gjallahorn, qui fera donc son grand retour. Le pack sera disponible en décembre.

Jugement d'Osiris

Le Jugement d'Osiris a toujours été l'activité ultime en PvP dans Destiny 1 et après sa ré-introduction dans Destiny 2, Bungie a du se rendre à l'évidence qu'une refonte était de mise. Pour cette raison le studio a décidé d'ajouter du matchmaking et même une solo queue au Jugement. De plus, le système de récompense a aussi été revu. Désormais, gagner un round et terminer des parties suffira pour obtenir armes et armures dans le Jugement d'Osiris. Ces changements sont appliqués dès le lancement de la Saison 15.

De plus, Bungie a officialisé un peu plus tôt dans la semaine qu'il aurait recours au logiciel Battle-Eye pour contrer la triche dans le mode, un premier déploiement est aussi prévu pour la Saison des Disparus.

Destiny 2: The Witch Queen

Et au-delà...

En plus de toutes ces informations déjà denses, Bungie a conclu en décrivant ses plans pour les trois prochaines années, jusqu'à la conclusion de la saga "Lumière contre Ténèbres".

Premièrement, l'édition Deluxe de la Reine Sorcière débloquera l'accès à deux nouveaux donjons qui sortiront pendant l'An 5 de Destiny 2, soit l'année 2022. De plus, un ancien raid sera remasterisé pendant l'année, comme ce fut le cas pour le Caveau de Verre. Il sera disponible gratuitement mais on ignore encore duquel il s'agit.

L'autre grand point de cette section finale est l'ajout d'une rotation hebdomadaire des Raids et Donjons du jeu, qu'il s'agisse des plus récents ou des anciens.

Les doctrines Lumineuses seront aussi revues pendant l'An 5 à raison de une par saison pour se calquer sur le modèle de la Stase et proposer des Aspects et Fragments. Les refontes débuteront avec les Doctrines abyssales pendant la Reine Sorcière.

Enfin, si la Reine Sorcière nous a déjà été présenté l'année dernière aux côtés d'Éclipse, qui devait être le chapitre final de la saga Lumière contre Ténèbres de Destiny 2, un troisième volet nous a été révélé pendant le showcase. Il s'agira cette fois effectivement de la conclusion finale de cet arc narratif et sera intitulé "La Forme Finale".

Destiny 2: The Witch Queen

Le futur s'annonce radieux pour Destiny 2 et ses joueurs. La Reine Sorcière se présente comme une extension très ambitieuse et un premier avant-goût en est disponible avec la nouvelle saison qui se lance aujourd'hui. Quelle nouveauté vous fait le plus envie ?

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.