Français
Gamereactor
previews
Diablo II: Resurrected

Diablo II: Resurrected - Premières Impressions

Des graphismes et effets sonores améliorés avec en prime la possibilité de jouer en Diablo II avec une manette.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Nous ne sommes pas sans ignorer que pour beaucoup de fans, dire que l'on préfère jouer à Diablo (ou un autre ARPG du genre) à la manette, est une hérésie, mais c'est pourtant la vérité. Ce n'est pas la première fois que Diablo est jouable avec une manette. Le premier opus était sorti sur PlayStation et Diablo III avait ensuite permis à Blizzard d'exploiter cette manière de jouer au maximum. Le studio n'avait pas seulement copié/collé les contrôles clavier-souris sur une manette, il avait aussi changé les comportements, mécaniques et carrément rajouté des mouvements pour que le jeu soit aussi agréable à jouer que possible.

Même si Diablo II : Resurrected ne va pas aussi loin, il est également jouable avec une manette, pas seulement sur consoles mais aussi sur PC, et ça fonctionne bien. Jouer à la manette était le vrai point fort de cette première alpha de Diablo II : Resurrected, mais rassurez-vous nous avons d'autres choses à dire. Diablo II, bien que daté, est un jeu spécial, et il sera toujours aussi addictif, avec cette fois la nostalgie en plus.

Diablo II : Resurrected est donc un remaster et non pas un remake. Il repose sur les mêmes bases que le jeu sorti en 2000, affiche les mêmes animations, les même comportements d'ennemis, les mêmes systèmes (dont la gestion d'inventaire, la progression...) et, évidemment, le loot avec quelques améliorations QoL.

Cette nouvelle version peut se jouer en 4K grâce aux nouveaux modèles 3D des personnages, aux textures détaillés et à tout les effets de sorts et de capacités qui ont été retravaillés. Les animations sont plus fluides mais restent très proches, notamment au niveau des frames, du jeu de base, ce qui empêche le jeu d'être aussi fluide qu'il ne pourrait l'être. Malgré tout, l'aspect visuel se rapproche bien plus des standards actuels et si vous en doutez, vous pouvez, d'un bouton, repasser avec les graphismes originaux pour comparer en direct.

Diablo II: Resurrected

L'interface a aussi été revue. Il est aujourd'hui plus simple de ré-arranger son inventaire, changer d'équipement ou explorer les arbres de compétences et attributs que vous débloquerez pour votre personnage. Mieux, l'interface change en fonction de si vous jouez avec un clavier et une souris ou bien avec une manette, et dans les deux cas, elle fonctionne très bien.

Cette alpha proposait trois classes - Sorcière, Amazone et Barbare - et deux actes de campagne. Cela suffisait cependant pour saisir l'état actuel du jeu et l'objectif de Blizzard : "ressusciter" l'expérience originale de Diablo II en l'adaptant aux plateformes actuelles, mais non pas en en faisant un nouveau jeu. Pour le meilleur, et pour le pire, Diablo II est toujours Diablo II.

En 21 ans, les ARPG ont beaucoup évolué, mais nous pensons qu'il ne faut pas présenter Diablo II : Resurrected comme l'un d'entre eux. Si c'est ce que vous y recherchez, vous serez inévitablement déçu. Cela ne l'empêche pas d'être bon grâce à sa phénoménale atmosphère gothique et sa bande-son mémorable par exemple. Il s'agit d'un véritable classique et comme tout les classiques, il reste pertinent peu importe l'époque. Mais dans ce cas précis, la nostalgie a un rôle indéniable. Quoiqu'il en soit, nous avons hâte de pouvoir mettre la main sur la version finale de Diablo II : Resurrected.

Diablo II: ResurrectedDiablo II: ResurrectedDiablo II: Resurrected
Diablo II: ResurrectedDiablo II: ResurrectedDiablo II: Resurrected

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.