Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Exception

Exception

Traxmaster Software nous apporte un plateformer plein de néons et de rayons lasers

Exception

Au fur et à mesure des années, le genre du jeu de plateformes a subi beaucoup de transformations. Les développeurs de Celeste et ceux de Super Meat Boy ont opté pour le mode hardcore, tandis que Fez vous forcez à tourner le monde autour de vous. Aujourd'hui, c'est Traxmaster Software qui ajoute son grain de sel avec Exception, disponible sur Switch, PC et Xbox One.

Outre que l'histoire d'Exception n'obtiendra pas le dernier Goncourt (vous devez combattre un virus qui a infesté tout le système), elle occupe une figure de second plan dans Exception. De fait, le rythme imposé par le jeu est si dense et si rapide que nous n'avions pas envie de casser notre tempo en regardant des cinématiques par-ci par-là. Surtout qu'elles sont disponibles depuis l'écran titre après coup.

À travers des niveaux plus colorés les uns que les autres (s'il y'avait une couleur au-dessus de fluo ce serait celle-là), le joueur incarne un petit bonhomme qui doit atteindre le portail final de couleur jaune. Pour se faire, le lilliputien doit trouver des portails annexes (souvent bleus et verts), permettant de faire pivoter le niveau. Et donc d'accéder au portail jaune.Néanmoins, le chemin sera semé d'embûches : il va falloir découper des robots, éviter des lasers et même récupérer des octets sur la route. Bien que ces derniers améliorent les attaques spéciales, on ne comprend pas leur ajout : vos performances en fonction des niveaux sont notées par des des étoiles (3 étant la meilleure note). Devoir aller récupérer ces octets va avoir une influence certaine sur votre note de fin de niveau, tant ils sont parfois inatteignables.

Exception

Tout comme l'histoire, le combat passe aussi au second plan. Il suffit d'appuyer sur le bouton adéquat pour trancher vos ennemis comme du lard afin de ne pas perdre de temps sur votre partie. Néanmoins, il faut reconnaître que les ennemis deviennent de plus en plus costauds au fil de la partie. Certains boss vous demanderont même d'être un poil plus créatif que "Je fonce dans le tas et je vois ce qu'il se passe !"

Néanmoins, comme on l'attendrait d'un jeu de plateforme, le challenge ne réside pas dans le combat mais dans le parcours d'obstacle. Les timings à respecter pour aller d'une plateforme à l'autre sont faciles à prendre en mois et difficile à maîtriser. De plus, la chute suite à un saut est bien moins contrôlable que dans Super Meat Boy par exemple. Par ailleurs, si le jeu ne punit pas à la première erreur, il vous faudra recommencer plusieurs fois le niveau si vous souhaitez avoir les trois étoiles : ce qui revient au même de mourir plusieurs fois (ou presque).

Exception

Très arcade, le jeu vous indiquera des stats en tout genre telles que le nombre total de fois où vous êtes morts, le nombre de sauts que vous avez faits ainsi que les ennemis détruits, etc.

Les graphismes très néonisés et lumineux ainsi que la vibe musicale électronique participent au charme du jeu. Par ailleurs, bien qu'il se réalise en 2D, les niveaux sont conçus en 3D puisqu'ils tournent à la faveur des portails que vous franchissez.

Enfin, rebondir de néons en néons pour faire pivoter des carrés lumineux propose sa dose de fun. Traxmaster Software a réussi à personnaliser chaque niveau (bien que les explosions lumineuses soient vites les mêmes à nos yeux) et propose, à travers Exception, un jeu équilibré entre une goutte de combat, une bonne dose de plateforme et un petit grain de folie.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
ExceptionException
06 Gamereactor France
6 / 10
+
Gameplay chaotique et intense, 2.5D, rejouabilité présente; plein d'attaques
-
Les bonus (octets); certaines attaques pas adaptées au jeu; les cinématiques et l'histoire qui ralentissent l'action
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Related texts

ExceptionScore

Exception

TEST. Written by Sam Bishop

Traxmaster Software nous apporte un plateformer plein de néons et de rayons lasers

Chargez le contenu suivant