Français
Gamereactor
articlesler
Final Fantasy VII: Remake Intergrade

Final Fantasy VII - Remake Intergrade : Ce que change le passage de la PS4 à la PS5

De retour à Midgar sur PlayStation 5, Cloud et ses amis plus beaux que jamais ?

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Final Fantasy VII : Remake Intergrade est sur le point de sortir sur PlayStation 5. Square Enix souhaite utiliser cette nouvelle aventure pour encourager les fans à revisiter Midgar (et aussi inviter les nouveaux arrivants) avec une toute nouvelle version du jeu qui améliore à peu près tout ce qu'il y a à améliorer. De plus, cette version réhaussée a droit à une nouvelle trame narrative : l'Episode Intermission, dans lequel vous jouerez Yuffie.

Si cet article était supposé être un test complet de toutes ces nouveautés, nous n'avons malheureusement pas eu accès à l'histoire du ninja Wutai. Il faudra donc prendre notre mal en patience mais, en attendant, profitons-en pour nous concentrer sur la transition de la PS4 vers la PS5.

De PS4 à PS5 : Des changements notables ?

Premièrement, un bref tutoriel. Les personnes ayant joué à la version PS4 devront transférer leurs sauvegardes. Après la mise à jour, vous aurez accès à un outil qui permettra de prendre vos sauvegardes en ligne pour les importer sur vos nouvelles versions de FFVII:R - Intergrade. Cette mise à jour est gratuite pour quiconque possède le jeu sur old-gen, exception faite de ceux l'ayant obtenu via le PS Plus il y a quelques mois.

Si ce système est plutôt bon sur le papier, c'est un vrai calvaire. Vous pouvez importer autant de sauvegardes que vous voulez mais vous devrez le faire une à la fois, autrement dit il faut :


  1. Lancer FFVII Remake sur votre PlayStation 4

  2. Accéder au système de transfert de sauvegarde

  3. Choisir le fichier précis que vous voulez transférer et cliquer sur "Upload les données de sauvegarde"

  4. Fermer le jeu

  5. Ouvrir le jeu sur PS5

  6. "Télécharger les données de sauvegarde"

Petite astuce : transférez les données d'une partie complétée en premier puisque vous pouvez facilement accéder aux chapitres depuis.

Maintenant, revenons au sujet principal : est-ce que la mise à jour graphique est notable ?

Plus de temps d'attente, plus de réglages graphiques

Et la réponse est oui, particulièrement en ce qui concerne les temps de chargements qui ont été grandement réduits. Entre 3 et 5 secondes sur PS5 équivalent à 30-60 secondes sur PS4, plus le temps de lire les astuces.

Final Fantasy VII: Remake Intergrade

Une autre fonctionnalité est la possibilité de changer les réglages graphiques. Nous avons joué la majeure partie du temps en "Performance" pour pouvoir contrôler Cloud et sa clique à 60 images par seconde, mais il existe aussi un mode "Qualité" qui divise le framerate par 2 au profit d'une résolution en 4K. Toutefois, si jamais vous goûtez au mode "Performance", il y a peu de chance que vous vouliez revenir en arrière, les fluidités et le ARPG font la paire...

Final Fantasy VII: Remake IntergradeFinal Fantasy VII: Remake Intergrade
Final Fantasy VII: Remake IntergradeFinal Fantasy VII: Remake Intergrade

Plus de détails et une meilleure gestion de la lumière

En plus de ces ajouts, la lumière et les détails des textures. La fameuse porte vers la chambre de Cloud est maintenant nette, les vues sur les taudis de Midgar depuis le deuxième réacteur ne ressemblent plus à un vulgaire Jpeg mais est bien mieux intégré avec un joli effet 3D.

Square Enix a également retiré la lumière statique pour ajouter des sources d'éclairage dynamique. Certes, certains rayons de lumière qui ajoutaient jusque-là une dimension cinématique ont du coup disparu, mais les réflexions lumineuses sur les surfaces en verre ou métalliques en valent la chandelle.

L'atmosphère de Midgar a aussi gagné au change grâce à des effets de brumes et aux lumières volumétriques. Si nous n'étions pas vraiment convaincu au début, le résultat final a réussi à nous gagner.

Enfin, nous nous avancerons à dire que certaines séquences étaient pre-rendered sur PS4 afin de garder des ressources et diminuer le besoin en puissance lorsque de nombreux éléments étaient à l'écran. Avec Intergrade sur PS5, il apparait clairement que ces mêmes séquences sont jouées sur le tas, le frame rate s'adaptant en fonction de votre choix de réglages graphiques. Un certain passage de la dernière heure du jeu nous l'a clairement montré.

Pour pouvoir librement profiter de ces mises à niveaux, le jeu propose maintenant un mode photo qui vous permettra de modifier tout un tas de réglages, filtres, zooms, angles et plus encore.

Final Fantasy VII: Remake IntergradeFinal Fantasy VII: Remake Intergrade
Final Fantasy VII: Remake IntergradeFinal Fantasy VII: Remake Intergrade

Mais il manque quelque chose...

En revanche, la DualSense est très peu exploitée. Square Enix ne propose aucun retour haptique, aucune fonctionnalité avec les gâchettes à quelques passages près, notamment le passage en moto. Des échos sont là mais ils sont très loin de ce qui a déjà été fait sur d'autres jeux PS5. Et c'est fort dommage, nous aurions adoré pouvoir sentir l'Epée Broyeuse dans nos mains, peut-être que l'épisode Intermission saura nous surprendre là-dessus. Patience donc...

Final Fantasy VII: Remake IntergradeFinal Fantasy VII: Remake Intergrade
Final Fantasy VII: Remake IntergradeFinal Fantasy VII: Remake Intergrade

Nous savons que du contenu supplémentaire a aussi été ajouté, des combats additionnels notamment mais nous ne les avons pas encore trouvé, nous continuerons d'arpenter Midgar pour vous dire si ils valent le coups.

Pour conclure, FFVII Remake Intergrade est une bonne adaptation sur la nouvelle génération de console. Plus un grand pas qu'un saut, nous aurions tout de même aimé voir tout le hardware utilisé, la DualSense manquant à l'appel. Au moins les 60 fps et les améliorations graphiques en font une version déjà nettement supérieure.

Final Fantasy VII: Remake IntergradeFinal Fantasy VII: Remake Intergrade
Final Fantasy VII: Remake Intergrade

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.