Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
Ghost Recon: Wildlands

Ghost Recon: Wildlands

On reproche souvent aux open-world de miser plus sur la quantité que sur la qualité. Ce Tom Clancy's Ghost Recon: Wildlands en est le parfait exemple.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Le gouvernement bolivien rencontre des difficultés avec un cartel mexicain fictif de Santa Blanca. Leur grand patron, El Sueño, a réinvestit sa fortune bâtit sur le trafic de cocaïne dans la création d'une nouvelle religion, dans un média social et la corruption d'officiels locaux.

Ce qui permet au cartel de contrôler le pays à sa guise. De nombreux sous-chefs gèrent la sécurité, le racket, la production de cocaïne et la propagande. En tant que membre des forces spéciales américaine (évidemment...), votre tâche est de démanteler le cartel par tous les moyens. En tant de que chef des forces armées, il vous est donné une grande liberté sur les formes d'interventions à envisager. Une fois deux des quatre piliers éliminés, El Sueño lui-même sortira de sa tanière pour un règlement de compte final. C'est en grosso-modo l'intrigue de ce jeu et ce qu'il vous en retiendrez, vous oublierez en effet rapidement les personnages secondaires dès que la scène les mettant en valeur sera finie...

Wildlands reste dans la tradition de gameplay des open-world modernes. Il offre une immense map et offre des panoramas variés, de la jungle à son désert de sel. Une fois que vous aurez personnifié votre agent spécial avec quelques options faciales et plusieurs tenues, vous serez lancé dans l'aventure accompagné de trois comparses dirigés par l'IA qui ne marqueront pas les esprits. Vous pouvez, bien évidemment, vivre l'aventure avec vos amis à la place. Le jeu repose d'ailleurs beaucoup sur l'expérience en coopération.

Ghost Recon: Wildlands

Le type de missions basiques qui sont proposées consiste à nettoyer une base militaire, un village ou un camp d'ennemis. La manière de procéder dépend de vous. Notre troupe de ghosts commence en général par une reconnaisse, avant d'éliminer des gardes avec leurs armes silencieuses et de pénétrer dans l'action souvent s'intensifie lorsque l'un des agents se fait repérer et que l'alerte général est donnée. Mais le jeu ne se résume heureusement pas à des fusillades et tensions contre le cartel et les forces paramilitaires de l'Unidad. Beaucoup de gadgets (du drone aux explosifs) peuvent effet vous permettre de procéder plus discrètement. Une reconnaissance soigneuse est la clé ici, et une cible repérée est une cible facile. Wildlands n'est pas forcément difficile, même aux niveaux plus avancés. Vos adversaires vous infligeront d'importants dégâts une fois qu'ils ouvriront le feu, mais ne prêteront pas vraiment d'attention aux possibles planques qui sont mises à votre disposition, et encore moins à leurs comparses soudainement silencieux...

Les paysages variés peuvent être parcourus dans différents véhicules. Sur PC, la souris et le clavier fonctionnent bien la plupart du temps, mais jouer à la manette convient nettement mieux à la conduite. Ici, plus les véhicules ne sont lourds, plus ils sont faciles à manier. Un camion peur offrir une conduite fluide, tandis que ce ne sera pas le cas avec un véhicule léger de fuites venant d'un convoi de pétroles prit en embuscade. Ni même avec une moto. Les hélicoptères sont très nombreux dans le jeu, donc ils s'établissent rapidement comme moyen de transport privilégié. Le contrôle des choppers n'est pas encore parfait non plus, mais a été grandement amélioré depuis la période bêta.

HQ

Les combats sont en général agréables et très intenses, particulièrement quand un plan se déroule sans accroc. En revanche, l'armement manque de réalisme. Seulement quelques armes offrent une véritable sensation de puissance. Les contrôles sont également un peu maladroits, peut-être en raison d'un framerate inégal (sur PC).

Les graphismes de Wildland sont de très bonne facture. Le temps passé en vol au-dessus des provinces nous a souvent offert des vues à couper le souffle. Des perspectives qui ne sont beaucoup pas moins jolies au sol, avec des forêts luxuriantes et un paysage absolument magnifique. Dommage que ce rendu visuel ne s'applique pas à tout l'espace offert.

Si le titre propose une aire de jeu assez grande pour trois, on y trouve malheureusement un contenu intéressant que pour un seul joueur. Certains apprécieront sans doute la liberté accordée pour remplir les objectifs, mais en avoir un peu moins aurait peut-être été plus pertinent pas moments. La fabrication et le design de missions intéressantes auraient tellement plus apportés que ces quelques montagnes et vallées supplémentaires. Tandis que les missions de style Braquages de GTA Online peuvent paraître trop contraignantes, l'équipe ghost aurait pu utiliser des objectifs plus complexes. L'aspect coopératif est un peu sous-utilisé aussi. L'équipe n'est jamais séparée, à moins que les joueurs ne le décident. Cela est peut-être dû aux capacités limitées de l'IA à remplir des taches indépendamment du joueur, et la plupart du temps ils vous tournent autour pour simplement offrir leur soutien lors d'échanges de feux.

Ghost Recon: Wildlands

Le plus gros défaut du jeu est sa répétitivité et son manqué d'innovation. Il est laissé à l'intention des joueurs de s'imposer des restrictions et produire des tactiques pour varier le gameplay. Un joueur misant sur la puissance n'aura besoin que d'un bon fusil d'assaut pour traverser le contenu la plupart du temps. Comme les autres titres Ubisoft, Wildlands proposera aussi des micro-transactions dès le premier jour pour des items cosmétiques à débloquer. Votre équipe pourra donc comprendre un personnage avec tout le meilleur armement dès le début de l'aventure (mais pas les capacités nécessaires pour l'utiliser convenablement). Le titre est dénué de contenu PvP pour l'instant, et il reste insupportable d'acheter un jeu plein tarif ainsi qu'un season pass pour au final ne pas obtenir l'intégralité du contenu disponible...

Wildlands est un titre de qualité, bien qu'il ne se démarque pas des standards actuels. Le titre vous fournira des heures et des heures de jeu à travers des régions aux jungles montagneuses, de marais et de déserts rocheux. Il n'y a que très peu d'open-world qui propose une campagne co-op aussi bonne que celle-ci, donc beaucoup de joueurs pourront y trouver leur compte. Avec For Honor, Ubisoft a démontré sa capacité à innover avec un gros budget. Wildlands, de son côté, ne s'éloigne malheureusement pas des sentiers battus...

HQ
Ghost Recon: WildlandsGhost Recon: WildlandsGhost Recon: Wildlands
07 Gamereactor France
7 / 10
+
Contenu varié, la Bolivie, campagnes co-op excellentes entre amis, durée de vie à rallonge...
-
Les missions répétitives, micropaiements alors que le jeu est vendu à prix fort...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

0
Ghost Recon: WildlandsScore

Ghost Recon: Wildlands

TEST. Written by Matti Isotalo

On reproche souvent aux open-world de miser plus sur la quantité que sur la qualité. Ce Tom Clancy's Ghost Recon: Wildlands en est le parfait exemple.



Chargez le contenu suivant