Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Hearthstone: Heroes of Warcraft

Hearthstone: Les Jeux de Rastakhan

La saison de la chasse est maintenant ouverte.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

À la mi-décembre, une nouvelle extension de Hearthstone intitulé "Les Jeux de Rastakhan" a vu le jour. L'enthousiasme était naturellement grand parmi les amateurs du jeu de cartes de Blizzard, mais maintenant que la poussière est retombée : comment se présentent ce TCG et sa meta ? Eh bien, la vérité, c'est que c'est un peu déséquilibré.

Certaines classes, telles que le Druide, le Chaman et le Guerrier, ne disposent pas de decks très compétitifs pour le moment, en particulier liés aux nouvelles cartes. D'autres classes, telles que le Paladin, le Mage et le Chasseur, sont devenues viables grâce à une série de nouveaux decks puissants. Le dernier, en particulier, a reçu une série de cartes puissantes, qui a considérablement accru la popularité de la classe dans le ladder.

À l'heure actuelle, au moins trois matchs sur cinq se jouent contre un Chasseur, ce qui en dit long sur le déséquilibre apporté par l'extension. Cependant, Blizzard peut potentiellement changer les choses et améliorer la situation de son jeu de cartes. Ce DLC présente mine de rien de bonnes idées et de nouvelles fonctionnalités intéressantes, qui méritent d'être mis en avant.

La nouvelle mécanique, c'est le mot-clé "Brutalité" qui s'active lorsque que vous infligez plus de dégâts que ce qui est nécessaire pour tuer un sbire. Par exemple, la carte Flèche Amorcée du chasseur, inflige 3 dégâts, mais si cela dépasse les points de vies de sa cible, elle invoquera également un minion 5/5.

C'est évidemment une mécanique intéressante : qui permet de faire le ménage tout en plaçant ses pions sur le board. Malheureusement, il n'y a pas beaucoup de tactiques, et encore moins de decks construits autour de ce genre d'overkill : ce qui place ce mécanisme au-dessous des autres en comparaison des extensions précédentes.

Une autre nouveauté dans Les Jeux de Rastakhan, ce sont les esprits. Il y en a un par classe, et représente des sbires furtifs qui, en eux-mêmes ne sont pas extraordinaires, mais peuvent venir compléter une stratégie ou soutenir une autre de vos invocations. Prenez par exemple l'Esprit du rhinocéros du guerrier, qui confère l'immunité à tous les sbires lorsqu'ils entrent en jeu, ou l'Esprit du démoniste, qui accorde + 1 / + 1 à un serviteur au hasard de sa lorsqu'un sbire meurt sur le plateau.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Comme dans le cas de l'overkill, les esprits sont des cartes intéressantes en soi, mais ne sont pas aussi populaires que prévu. Les effets des esprits peuvent assurer un avantage momentané en un ou deux tours, mais pas assez pour supporter une partie entière : ce qui les rend raisonnables mais loin d'être essentiels.

Il est également nécessaire de mentionner les légendaires que chaque classe a reçus, car elles possédent elles aussi leurs effets spéciaux. La plus populaire est probablement le Shirvallah, le tigre du Paladin, un serviteur 7/5 possédant un bouclier divin, une ruée, et un vol de vie pour 25 mana. Le truc, c'est que le coût de Shirvallah est réduit en mana pour chaque point que le paladin dépense en sorts, ce qui la rend accessible rapidement. Un autre animal populaire est le Jan'alai du mage, un serviteur 4/4 qui coûte 7 mana et invoquera Ragnaros, le seigneur du feu, si le mage inflige au moins 8 dégâts avec son pouvoir héroïque pendant le match.

Encore une fois, il y a quelques animaux populaires mais seulement pour des classes spécifiques. Les animaux du Démoniste, du Voleur et du Chaman par exemple apparaissent rarement et il y a peu de decks construits autour de ces cartes. L'extension a également amené d'autres légions de légendaires qui n'ont eu que peu ou pas d'utilisation, comme Hakkar, l'écorcheur d'âme ou Griftah, des cartes que nous n'avons jamais vues in-game. Mojomaster Zihi et Oondasta sont des légendaires neutres qui ajoutent quelque chose au jeu, mais pas dans la mesure de ce que nous avons pu voir dans d'autres extensions.

Hearthstone: Heroes of Warcraft

Enfin, il y a le nouveau contenu pour un seul joueur, l'Arène de Rastakhan. Comme lors des précédentes extensions, le joueur affrontera des boss dotés de mécanismes modifiés et de decks spécifiques, dans une succession de combats de plus en plus difficiles. Si vous perdez, vous devez tout recommencer. C'est une bonne distraction pour quiconque aime jouer en solo, mais sans réelle récompense.

Pour le moment, Hearthstone : Les Jeux de Rastakhan est une extension avec de bonnes idées et des cartes intéressantes, mais vu son déroulement : il est vraiment essentiel que Blizzard équilibre la synergie de certaines cartes et résout la popularité exagérée du chasseur. Les Jeux de Rastakhan a le potentiel pour être l'une des meilleures extensions, il ne reste plus qu'à lui laisser sa chance.

Hearthstone: Heroes of Warcraft
07 Gamereactor France
7 / 10
+
Certaines vieilles fonctionnalitées ont été revisitées. Quelques points extrêmement forts. Des concepts intéressants avec la nouvelle mécanique.
-
Certains decks, comme le guerrier Dragon énervé, sont un échec. Problèmes d'équilibrage. Afflux excessif de chasseurs.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Du nouveau sur Hearthstone !

Du nouveau sur Hearthstone !

NEWS. Written by Ricardo C. Esteves

Blizzard Entertainment vient de dévoiler un teaser pour Hearthstone, à quelques jours de la Blizzcon. Un avant-goût de ce qui arrivera le 1er novembre.



Chargez le contenu suivant