Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Indivisible

Indivisible

La mécanique de combat est bonne dans les RPG de chez Lab Zero, mais d'autres éléments comme la plateforme, tirent vers le bas le réel potentiel du jeu.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Lab Zero est derrière des jeux comme Skullgirls, mais cette fois le studio revient avec un tout nouveau RPG appelé Indivisible. Tout commence quand le village d'Ajna, l'une des protagonistes principale, est ravagé par une armée de super-vilains. La jeune fille réussit à s'échapper grâce à son troisième oeil (situé au milieu du front). Organe lui conférant de mystérieux pouvoirs qu'elle mettra à profit durant sa quête de vengeance.

Indivisible combine phases de scrolling horizontales et jeu d'action/combat. C'est dans cette dernière que le jeu brille réellement. Pendant son voyage, Ajna rencontrera pas moins de 20 personnages et tous peuvent prendre une place dans le troisième œil de cette dernière. Certains pourront notamment l'aider pendant les combats.

Plus vous infligez de dégâts à vos ennemis plus votre jauge d'« attaque spéciale » augmente. Un « move » tellement puissant que la seule pression du bouton L1 peut mettre un terme au combat.

Par exemple, Ajna peut faire une attaque « coup de poing » dévastatrice tout en ordonnant à son compagnon d'effectuer un sort de soin en prévision de la riposte ennemie. Ce système rend chaque décision prise lors d'un combat extrêmement importante. Si bien que les combats de boss tendent à ressembler à une partie d'échecs. Il vous sera aussi possible de bloquer les attaques ennemies mais votre sens du timing devra être parfait. Les combat dans Indivisible sont une franche réussite.

IndivisibleIndivisibleIndivisible

Au cours de son périple, Ajna devient un personnage attachant et charismatique. Son design est lui aussi inspiré et coloré. Indivisible s'inspire de la mythologie, notamment dans le character design des antagonistes. Si l'aspect graphique est remarquable, il en est tout autre pour la musique. Un manque cruel de diversité que ce soit dans les menus ou « in-game ».

Malheureusement, les phases de plateformes sont loin d'être réussies. Sans être catastrophiques, elles seraient, la majeure partie du temps, de longs couloirs sans réel intérêt. Un plus grand nombre de checkpoints aurait aussi été bienvenu. De plus, Ajna n'est pas un exemple de maniabilité : peu agile et imprécise, l'exploration n'offre que peu d'intérêt.

IndivisibleIndivisibleIndivisible

Une fois en l'air, Ajna peut utiliser sa hache pour s'accrocher aux parties à sa portée. C'est une sorte de « double-saut » déguisé. Encore une fois, les contrôles approximatifs rendent l'exercice déplaisant. Pour palier à son manque d'efficacité, cet outil peut et doit être améliorer. Une bien maigre consolation tant cette arme est ennuyante.

De la mauvaise plateforme mais des combats franchement géniaux. L'expérience Indivisible aurait pu être bien meilleure bien qu'elle ne soit pas totalement désagréable. Cependant, il est important de noter que plus vos sessions de jeux seront courtes, meilleur le jeu sera. Éteignez votre console après quelques heures de jeu, avant que l'ennui et la redondance pointent le bout de leurs nez.

IndivisibleIndivisible
06 Gamereactor France
6 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

IndivisibleScore

Indivisible

TEST. Written by Petter Lundberg

La mécanique de combat est bonne dans les RPG de chez Lab Zero, mais d'autres éléments comme la plateforme, tirent vers le bas le réel potentiel du jeu.



Chargez le contenu suivant