Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
news
Red Dead Redemption 2

Les conditions de travail "se sont nettement améliorées" chez Rockstar

Le management a été revu, et certains salariés ont vu leur statut évolué.

Vers la fin de l'année dernière, Kotaku reporta une "culture de la peur et de la force, et des semaines à 80" chez Rockstar. Cela interrogea les journalistes, et il s'avéra que beaucoup de constructeurs (Epic Games, Riot Games, Blizzard ...) employaient des méthodes managériales similaires.

Néanmoins, il semblerait que les choses se soient arrangées. Pour Rockstar en tout cas. Dans un récent article de Kotaku, Jason Schreier a pris des nouvelles de Rockstar Lincoln, la filiale de Rockstar basée à Londres qui s'occupe des tests des jeux. Sur Twitter, il rapporte qu'un employé considère que "les choses se sont nettement améliorées depuis l'année dernière. Sur les 9 derniers mois, nous n'avons travailler qu'un weekend de plus et c'était totalement volontaire."

Par ailleurs, selon trois sources, certains salariés auraient vu leur contrat évolué en CDI. Bien que l'on ne sache pas le nombre d'employés ayant bénéficié de cette revalorisation, il faut avouer que c'est un plus non négligeable dans l'industrie.

De plus, les téléphones ne sont plus consignés dans des casiers et une politique de "temps flexible" est mise en place par Rockstar où elle laisse ses employés choisir ses heures de travail.

Bien évidemment, ces mesures sont à prendre avec des pincettes. D'un côté elles restent des améliorations des conditions de travail des salariés de l'industrie vidéoludique. De l'autre, il est difficile de constater l'impact de ces mesures en dur. De fait, Rockstar a fini le développement de Red Dead Redemption 2 et GTA 5, et ne semble pas être sur le quai-vive pour développer un GTA 6 (même si des rumeurs prouvent le contraire). On fait confiance à Kotaku pour revenir à la charge à ce moment là.

Néanmoins, si l'on peut retenir une chose de ces histoires, c'est la popularité grandissante accumulée par l'industrie malgré elle. Au fur et à mesure des années, le jeu vidéo a montré que c'était un domaine comme les autres, avec des être humains comme les autres. Le secteur a bénéficié de plus en plus d'articles dans des quotidiens, s'est vu construire un syndicat du jeu vidéo et a même bénéficié d'une série Netflix.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Red Dead Redemption 2

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant