LIVE

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Live broadcast
Annonce
logo hd live | Night Call
Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
articlesler

Les dates importantes du esport en 2019

Nous regardons ce qui nous attend cette année via un tour d'horizon de jeux axés Esport.

N'importe qui peut affirmer sans risque que l'esport est dans une position plus que confortable aujourd'hui. Des prix élevés, un niveau de jeu qui continue d'augmenter, de plus en plus de spectateurs...Que vous suiviez Call of Duty ou Dota 2, s'investir dans la compétition en tant que spectateur est faisable. Voyons voir ce que les 12 prochains mois nous réservent.

Overwatch League Saison 2

En 2017, nous disions que la Overwatch League serait la nouveauté la plus importante de 2018. La première saison est terminée et les London Spitfire ont été couronnés champions. La saison 2 s'annonce encore plus intéressante : 20 équipe au lieu de 12, un format revu pour rendre la compétition entre les équipes plus équilibrée. Certains matchs se dérouleront dans des arènes dans les villes s'affrontant plutôt qu'à la Blizzard Arena de Los Angeles.

La raison pour laquelle la League est toujours aussi intéressante pour cette seconde saison est que nous avons pu voir beaucoup de potentiel et de succès l'année passée. Ce malgré certains problèmes. La chaine était la quatrième plus regardée de Twitch en 2018, les fans ont appréciés les franchises basées sur les villes. Les cosmétiques in-game et l'importance donnée à chaque marque n'a fait que renforcer le sentiment d'appartenance pour les spectateurs. Et les options sont encore plus nombreuses pour 2019.

Photo: Riot Games

League of Legends - Renouveau et ancienneté

Après des Worlds plein de surprises notamment l'arrivée en finale de l'équipe européenne Fnatic, le vieux continent s'est paré d'une ligue propre : les European League of Legends Championship (LEC), qui remplacent les anciens LCS. Anciennes comme nouvelles écuries s'y affronteront.

Nous avons hâte de voir ce que nous réservent les LEC. Mais les autres continents ne sont pas à négliger. L'Amérique du Nord doit encore se trouver une place sur la scène internationale. La Corée du Sud est en période de tourments, les légendaires SK Telecom T1 sauront-ils revenir plus forts que jamais avec une nouvelle équipe ? Toutes ces Leagues s'affronteront pendant le Mid-Season Invitationnal et bien évidemment les Worlds Championship à la fin de l'année. Espérons que 2019 capitalisera sur 2018 pour nous surprendre encore plus.

Photo: Blast Pro Series

Astralis peuvent-ils être dépassés ?

Lorsque l'on parle de CS:GO (ou Counter Strike : Global Offensive) et de son sport, un nom s'élève de la masse : Astralis. L'équipe danoise n'a pas bougé depuis un moment et pour cause, elle a collectionné les titres en 2018. Entre autres, l'évènement majeur de Londres accueillit par Faceit. Astralis a su impressionner constamment, au point où les voir vaincu en grande finale est un choc, bien que cela arrive.

Mais beaucoup d'équipe lui feront de la concurrence cette année : le FaZe Clan qui a revu son roster après avoir sorti Finn "Karrigan" Andersen vers la sortie pour le remplacer par Dauren "AdreN" Kystaubayev. Karrigan a rejoint Envy. Team Liquid doit aussi faire ses preuves cette année. Sans parler de CompLexity qui a même du sortir Jordan "n0thing" Gibert de la retraite. Ces quelques mois seront intenses pour CS:GO et nous avons hâte de voir si une équipe arrivera à stopper Astralis en 2019.

Les Battle Royale prennent leurs marques

Battle royale - vous en avez entendu parler ? Un genre qui a pris le monde par surprise mais pas seulement. La scène esport a aussi été prise de court. Le problème, c'est que ce n'est pas un milieu très stable. Il n'y a pas de ligues réglementées, seulement des compétitions spontanées pour capitaliser sur le buzz. Fortnite a particulièrement besoin de stabilité. Epic Games a subit les foudres de la communauté en ajoutant une arme au jeu en plein tournoi. Pour une scène esport stable en 2019, il faudra changer cela. De grosses sommes à la clé des tournois ne sont pas suffisantes pour que votre jeu soit intéressant.

Ceci dit, PUBG fait tout pour booster l'intérêt de ces championnats. La National PUBG League (NPL) et la European PUBG League (EPL) qui se rejoindront lors du PUBG Global Championship. Ceux-ci font partie d'un plan de 5 ans pour l'esport du jeu. Ils offriront une stabilité et une longévité accrue en supportant joueurs et équipes financièrement tout en veillant au grain à la triche. Même le mode Blackout de Black Ops 4 doit se faire un nom dans l'esport mais étant donné sa popularité auprès des joueurs, cela pourrait bien changer cette année.

Une scène sport riche en jeux

Nous avons passé en revu une liste spécifique de jeu. Mais il y a une multitudes d'autres titres qui méritent l'attention des joueurs : Call of Duty par exemple, commence sa phase de qualification pour les CWL Pro League au début de l'année. Les fans de football pourront profiter des compétitions internationales de PES et FIFA comme les Global Series, la ePremier League ou la eFootball.Pro League. Dota 2 bénéficie de la compétition la plus chère de la planète - Les Internationals. Il est aussi probable que l'on entende parler de l'esport dans les Jeux Olympiques cette année...même si nous en doutons.

N'oublions pas la FGC (Fighter Game Community) puisque des compétitions notables sont aussi à venir en 2019 notamment l'EVO cet été à Las Vegas. Street Fighter V, Injustice 2 et Dragon Ball FighterZ ont su se faire une place de choix sur la scène comme dans le cœur des joueurs. C'est aussi sans compter sur la récente arrivée de Super Smash Bros. Ultimate et le futur Mortal Kombat 11. La stagnation n'est pas au programme cette année.