Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
Lost in Random

Lost in Random, une réussite qui ne doit rien au hasard (test)

Dans l'aventure gothique de Zoink Games, il n'y a qu'une seule loi : règles aléatoires !

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Lorsque les gens me demandent quel est mon film Disney préféré, je ne réponds pas le Roi Lion, Lilo & Stitch ou je ne sais quel Marvel, Pixar ou Star Wars, non. Je réponds toujours l'Étrange Noël de Monsieur Jack. Même si il est assez loin des Disney traditionnels, sa direction artistique en fait un long métrage d'exception. C'est pour cette raison qu'en voyant Lost in Random, un jeu ayant l'air de vraiment résonner avec le style visuel gothique de Tim Burton, j'étais plutôt excité. Après avoir passé plusieurs heures sur le jeu, je n'ai vraiment pas été déçu.

HQ

Mais avant toute chose, qu'est-ce que Lost in Random ? Tout se passe dans le Royaume d'Aléa, terre désolée et étrange gouvernée par une reine toute puissante qui utilise des dés magiques pour fixer les règles. De plus, à leur douzième anniversaire, chaque enfant doit aussi faire un jeu pour déterminer la région d'Aléa dans laquelle ils habiteront jusqu'à la fin de leur vie. Au début du jeu, quelque chose de très important arrive à Impaire, la sœur de la protagoniste principale, qui se retrouve forcée à déménager à Sixtopie après un lancer de dés chanceux, ce qui force Paire (vous) à partir à l'aventure pour la récupérer.

Étant donné la nature monumentale de sa tâche, Paire a droit à un peu d'aide sur le chemin ,qui lui est proposée par Décisse, un des derniers Dé touts puissants en vie après la Croisade menée contre eux par la Reine. Décisse est une créature adorable qui se marmonne à elle même et se retrouve dans des situations... disons complexes. Il est aussi relié à Paire - un peu comme un Pokémon et son dresseur -, une connexion permettant à Décisse d'affecter et de manipuler le monde autour de lui après que Paire ait rassemblé suffisamment d'énergie pour le lancer.

Ceci est une annonce:
Lost in RandomLost in Random

La mécanique est cruciale au jeu car il s'agit d'un élément clé du combat. Le jeu se joue en temps réel, Paire doit esquiver les soldats mécaniques de la Reine et emmagasiner de l'énergie pour Décisse via une fronde jetant des cristaux. L'énergie de Décisse débloque l'accès au système de cartes de Lost in Random. Ces cartes permettent à Paire de jeter des sorts comme invoquer une épée ou un arc, de placer des pièges ou même des pouvoirs de soutien (du soin par exemple). Décisse amasse de l'énergie, vous donne une sélection de carte et, ensuite, le dé que vous obtenez détermine le nombre de points à allouer aux cartes. Plus le chiffre est haut, plus vous aurez des cartes puissantes à disposition. Par exemple, un très douloureux Marteau qui coûte trois points tandis qu'un pouvoir de soin basique en coûte un seul...

Et malgré les apparences, cela crée un système de combat assez fluide. Jusqu'à ce que Décisse soit chargé, vous serez concentré sur l'esquive et sur l'utilisation de votre fronde. Ensuite, il faut réfléchir et explorer l'aspect stratégique du combat. Le temps s'arrête, ce qui vous donne l'occasion d'élaborer des stratégies. Une fois vos cartes jouées, l'affrontement reprend et rebelote.

Zoink Games a même élevé le combat au stade suivant, puisque certains passages utilisent même le système de jet de dé aléatoire sous le format d'un jeu de plateau. Il vous faudra débuter un combat "normal" tout en bougeant un pion sur le plateau dès que Décisse est à bloc. Une addition qui fonctionne de paire avec le combat qui fais même de l'ombre aux combats basiques.

Ceci est une annonce:
Lost in Random

Les combats de côté, Lost in Random propose aussi une vraie trame narrative, et l'exploration de ce monde bizarre est aussi importante. Le scénario est bien ficelé et vous poussera à relancer le jeu même si l'étrange dépasse parfois certaines limites. Zoink arrive également à garder son univers frais même si le design gothique semble être le mot d'ordre global.

Cependant, sa quête principale à part, Lost in Random à ses défauts. Si Aléa est un endroit vraiment unique, la nature linéaire du level design rend les quêtes annexes assez plates et les objets à ramasser n'arrangent pas cet aspect non plus. La plupart du temps, le jeu vous demandera de tirer sur des pots en argile, de gagner de l'argent pour acheter plus de cartes ou bien de trouver des pages de livre qui développent un peu plus l'histoire mais aucune de ces tâches n'est particulièrement intéressante.

Malgré tout, Lost in Random est un excellent jeu indépendant, avec l'un des concepts les plus uniques que j'ai pu voir. Le jeu est pensé avec soin et propose une vraie profondeur qui vous fera revenir encore et encore pour le finir. Si le concept peut refroidir de loin, car le titre refuse de se conformer aux standards de l'industrie, mais si vous êtes prêts à parier dessus : vous ne serez pas déçus !

HQ
Lost in RandomLost in Random
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Le système de combat, l'histoire, le monde de Random si beau et étrange...
-
Les quêtes annexes qui font remplissage...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant