Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
tests
Maneater

Maneater

Aucun bâteau n'est assez gros pour nous faire face.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Il aura suffi d'un film de Steven Spielberg pour donner au monde entier une peur bleue des requins. Les Dents de la Mer donne en effet une image de ces animaux qui ne satisfera pas tout le monde, mais dans Maneater, développé par Blindside Interactive, c'est encore bien pire.

Maneater est un open-world construit autour d'un documentaire sur le chasseur de requins Scaly Pete, le méchant du jeu. Il s'agit d'un chasseur cruel et sans pitié, en particulier lorsqu'il s'agit de requins. C'est la raison pour laquelle nous incarnons une sorte d'antihéros en la personne du requin. Afin que nous soyons investi personnellement dans l'histoire, Scaly Pete tue en effet notre mère au début du jeu, nous sort de son ventre et nous gratifie d'une grosse cicatrice. Tout ceci fait partie du jeu qu'il appelle "la chasse".

ManeaterManeater

Les mécaniques RPG ont ici une place très importante, bien que Maneater soit presque une sorte de GTA sous-marin. Au fur et à mesure de notre aventure, nous avons grandi et évolué en mangeant tout ce que nous trouvions et en semant la peur chez tous les humains que nous croisions. Au départ, nous n'étions qu'un minuscule requin devant se méfier de certains animaux. Nous avons cependant tellement grandi et tellement changé que nous avons finalement pu en venir à bout. Nous étions enfin prêts à affronter Pete.

Jouer à Maneater n'est pas très difficile. Il vous faudra nager et manger, avec un peu de parkour sur les bords. La nage possède deux vitesses et la partie alimentation est également très simple à maitriser. A terme, nous appuyions en boucle sur la touche servant à se nourrir en nageant afin d'ingurgiter un maximum de poissons sur notre chemin.

Notre requin a cependant d'autres spécialités. Il peut notamment mettre des coups de queue qui assommeront vos adversaires, ce qui est très utile lorsqu'ils sont vraiment coriaces. Vous pourrez même le transformer en attaque à distance et balancer les poissons que vous tenez dans votre gueule sur vos ennemis. Il est également possible de bondir hors de l'eau et de dévorer les humains qui ne se doutaient de rien. C'est cependant là que vous serez le plus vulnérable, vous devrez donc rapidement retourner à l'eau.

ManeaterManeater

Dans Maneater, il vous faudra affronter les autres prédateurs et les chasseurs de requins. Les alligators et les orques n'ont bien entendu pas les mêmes forces et les croiser ne fait pas le même effet selon votre avancement dans la partie. Prenons l'exemple des alligators. Ils sont terrifiants en début de partie, mais ils pourront bientôt être battus en une ou deux morsures. Les ennemis humains ressemblent cependant davantage à la police de GTA. Lorsque l'on cause trop de problèmes à leurs congénères, des mercenaires s'emploieront à nous ôter la vie, et plus nous en tuons, plus ils seront forts.

Afin que les affrontements ne soient pas trop redondants, Maneater propose plusieurs combats de boss. Certains sont des mini-boss, à savoir des versions plus fortes de prédateurs que nous connaissions déjà, tandis que d'autres sont uniques et bien plus redoutables. Certains d'entre eux auront un niveau bien plus élevé que le votre et vous feront terriblement mal. Vaincre l'un d'entre eux améliorera cependant directement votre requin, ce qui vous sera très utile pour vous venger de Pete.

Maneater

En ce qui concerne le développement du personnage, Maneater propose plusieurs manières d'améliorer votre requin afin d'en faire la machine à tuer de vos rêves. Des dents bio-électriques à une ossature renforcée, vous aurez de quoi faire. Il vous sera également possible d'"équiper" votre requin d'un sonar et de bénéficier de différents passifs qui pourront vous aider sur différents aspects du jeu. En ce qui concerne les ressources (huile, protéine et autres minéraux), elles servent essentiellement de monnaie et sont relativement abondantes, vous ne devriez donc pas avoir à grind.

L'open world de Maneater est réparti en sept zones différentes. Chacune d'entre elles propose des poissons spécifiques et de nouvelles choses à explorer. De nombreuses quêtes et beaucoup de collectibles sont également au programme, ce qui permet de s'amuser à chaque fois que l'on change d'endroit. A noter que réunir ces collectibles vous donnera accès à davantage de ressources et augmentera votre pourcentage de complétion du jeu. Les quêtes se limitent quant à elles généralement à manger humains et poissons ou à affronter un boss. Rien ne change vraiment et vous ferez donc globalement la même chose dans sept zones différentes.

ManeaterManeater

Un point plus positif est l'expérience audiovisuelle proposée par le titre. Il est très joli, agréable et est vraiment amusant, d'autant que le narrateur a souvent quelque chose à dire. Le fait qu'il soit pensé comme un documentaire permet également de proposer une histoire ingénieuse et unique. Maneater manque cependant de profondeur. S'agissant d'un RPG, il est décevant d'avoir pu le terminer en moins de sept heures, d'autant que l'on s'amusait bien.

En résumé, Maneater est un jeu amusant proposant des mécaniques originales et une bonne histoire. Il emprunte l'essence de GTA et en fait un titre défoulant nous montrant tout de même l'impact des hommes sur les océans. Ses défauts principaux sont cependant ses quêtes redondantes et sa répétitivité. Chaque zone est jolie et les mécaniques de jeu fonctionnent bien, mais au bout de plusieurs centaines de créatures avalées, on atteint notre limite. Maneater est cependant globalement un jeu très amusant, que nous nous recommanderions simplement pas à tout le monde.

ManeaterManeater
ManeaterManeaterManeater

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
07 Gamereactor France
7 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

ManeaterScore

Maneater

TEST. Written by Ben Lyons

Aucun bâteau n'est assez gros pour nous faire face.



Chargez le contenu suivant