Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
NBA 2K17

NBA 2K17

NBA 2K17, « le jeu qu'aucun fan de basket ne devrait rater »

  • Auteur: Kim Orremark/Islem Sharouda
Skip

Disons le tout de suite, ce NBA 2K17 est assez proche de son prédécesseur. Et notamment son mode histoire. Nous commençons ici par la création de notre joueur, importable depuis la démo intitulée Prelude, afin de lancer notre carrière. Celle-ci débute au niveau universitaire, le temps d'une saison. Une introduction au mode Histoire toujours aussi laborieuse que l'an dernier, avec une mauvaise mise en scène et un jeu d'acteur assez pauvre. Le concept est intéressant mais mal élaboré.

Le gameplay n'a que très peu évolué cette saison, ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Simplement quelques petites retouches, notamment du système de shoot. C'est convainquant. La simulation apparaît par ailleurs nettement plus fluide, les animations sont proches de la perfection. Les dunks sont réalistes et l'exécution des dribbles, notamment du turn-around (appelé aussi volte-face), est plutôt intuitive. Tout comme le système de défense.

Pour ceux qui souhaiteraient améliorer leur niveau, il y a aussi un excellent mode de formation appelé 2KU, dans lequel les consignes sont données par Coach K, Mike Krzyzewski. Histoire de répéter ses gammes. Passes, contre-attaques, tirs, blocks, les cours sont didactiques et accessible, mais il n'est pas exclu que même les plus anciens de la série NBA 2K puissent y apprendre une chose ou deux...

Skip
NBA 2K17NBA 2K17NBA 2K17

Outre les modes déjà mentionnés, on retrouve évidemment le mode MonGM/Ma Ligue.
On peut choisir ici de jouer, en tant que manager, toute une saison régulière ou directement s'attaquer aux play-offs. On doit gérer tout un ensemble de paramètres, des finances à la conduite sportive de sa franchise.
Comme son nom l'indique, MaLigue propose de créer sa propre compétition, online et offline. On peut configurer le championnat à notre sauce, avec des équipes européennes si on le souhaite. Avec la possibilité d'y inscrire jusqu'à 36 formations.

Un mode supplémentaire appelé "Start Today" (en VO) est également attendu à la fin du mois d'octobre. Il permettra d'intégrer directement une saison NBA en cours dans la franchise de son choix dans des conditions conformes à la réalité (avec tous les scores, classements et blessures). Ce mode n'était pas disponible au moment d'écrire ces lignes, mais il devrait certainement rencontrer un énorme succès.
Un mode en ligne complet est bien sûr également de la partie, complet comme chaque saison.

D'un point de vue graphique, le jeu est un régal. La modélisation des joueurs est impeccable, et le jeu est si soignée qu'on se croirait parfois vraiment dans un match bien réel de NBA. On aperçoit notamment la transpiration sur le front et les bras des stars virtuelles. Rien à redire mise à part peut-être la reproduction de certains joueurs qui semblent parfois disproportionnés. Mais on ne fera pas la fine bouche...

NBA 2K17

L'ambiance sonore est également une réussite. Le grincement des chaussures sur le sol, le bruit de la balle et les commentateurs permettent de s'imprégner de l'atmosphère. La réaction dont le public interagit dans les moments importants accentue la pression.

NBA 2K17 est un excellent jeu qui retranscrit fidèlement les spécificités du basket. Le gameplay est intense, les graphismes et le son ne font qu'ajouter du plaisir à l'expérience. Le mode Ma Carrière nous a néanmoins laissé sur notre faim, même s'il est relativement complet et qu'il a été amélioré par rapport à l'an dernier. NBA 2K17 est une réussite absolue et aucun fan de basket ne devrait rater ça.

Skip
NBA 2K17
NBA 2K17
NBA 2K17
09 Gamereactor France
9 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor