Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
previews
Ni no Kuni II: Revenant Kingdom

Ni no Kuni II: Revenant Kingdom

Nous avons pu essayer différentes sections du jeu onirique.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Après avoir présenté Ni no Kuni II: Revenant Kingdom à l'E3 de cette année, Bandai Namco a eu la bonne idée d'offrir une nouvelle chance de l'essayer à Londres. Ce qui nous a permis de nous lancer dans deux sections du jeu présentant chacune leurs propres mécaniques de combat, histoire d'avoir un avant-gout de ce que cette suite nous réserve.

Il faut d'abord s'avoir que vous ne reprendrez pas les aventures d'Oliver, héros du premier opus, mais incarnerez un certain Evan Pettiwhisker Tildrum, jeune roi dont la place sur le trône a été usurpée. Vous devrez une nouvelle fois ici parcourir un monde enchanteur et coloré accompagné d'une bande d'amis aux caractères et compétences différents, dans la pure tradition des RPG...

Dans la première section, nous avons immédiatement été confrontés à un impressionnant ennemi : Longfang, le Seigneur des Flammes. Cet affrontement contre le dragon au creux d'un volcan a été l'occasion d'apercevoir quelques nouveaux éléments de stratégie, comme la temporisation, mais surtout les nouveaux venus, à savoir les Higgledies.

Ni no Kuni II: Revenant KingdomNi no Kuni II: Revenant Kingdom

Comme dans le premier épisode avec les familiers, créatures à entrainer pour les combats, les Higgledies (terme anglais) sont un point essentiel du gameplay. Reposant sur un système de couleurs, ceux-ci offrent différentes compétences de la guérison à la protection. Il sera toujours indiqué sur l'écran combien d'entre eux sont présents sur le terrain et donc de fait disponibles.

Il est aussi possible de se reposer sur ses propres compétences lors des affrontements. En plus des commandes habituelles, des capacités spéciales seront facilement exécutables en pressant R2 et un autre bouton, allant d'actions défensives aux offensives. Ces techniques sont bien évidemment limitées par la consommation d'une barre bleue qui se remplira en attaquant. Une fois les Higgledies et nos techniques maîtrisées, le combat s'avéra bien plus facile.

HQ

Une fois le dragon vaincu, nous sommes passés à la seconde section disponible, le Trial of Courage dans le King's Cradle (ces termes seront surement traduits lors de la localisation). Dans celle-ci, quelques éléments de l'histoire nous été donnés. Evan fait un pacte avec les gardiens. Après sa déclaration courageuse face à une gigantesque statue menaçante, il lui est imposé une épreuve pour prouver sa valeur dans le style des combats d'arènes.

Bien que le combat contre le nouvel adversaire, le Thogg, reprend les mêmes mécaniques que le précédent, sa taille plus réduite et le fait d'être accompagné d'acolytes imposent une stratégie plus adaptée à la situation, reposant plus sur les attaques au corps à corps et l'esquive.

Ni no Kuni II: Revenant Kingdom

À travers ces deux Boss, nous avons pu voir comment les mécaniques peuvent s'adapter pour proposer différents styles d'affrontements. Le premier exigeait de la temporisation et de la stratégie pour s'en prendre à sa patte résultant en des paterns. Tandis que le second, plus nerveux et rapide, demandait réflexes et réactivité.

Lors des affrontements, nous avons pu noter la contribution certaine de nos alliés. Nous pouvions observer qu'ils infligeaient des dégâts conséquents aux ennemis sans que nous ayons eu à les gérer, ce qui est très appréciable car cela vous laisse libre de vous concentrer pleinement sur vos propres actions.

De ce que nous avons vu, le gameplay semble être une réussite et il en est tout autant des graphismes. Le Trials of Courage nous a exposé toute sa splendeur à travers ses couleurs resplendissantes dans la luminosité du jour, alors que le combat contre Longfang nous a offert une démonstration de sa capacité à nous faire ressentir son atmosphère brulante grâce à la lueur de la lave dans les ténèbres.

Bien que nous ayons été lancés immédiatement contre des Boss, les mécaniques du jeu ont été faciles à prendre en mains, sans pour autant être dépourvues d'une profondeur tactique. Nous n'avons eu qu'un petit aperçu du potentiel du titre et des Higgledies, mais nous sommes vraiment très impatients d'en voir plus lors de sa sortie le 19 janvier 2018.

HQ
Ni no Kuni II: Revenant KingdomNi no Kuni II: Revenant Kingdom

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant