Français
Gamereactor
tests
Miitopia

Notre test de Miitopia : Encore un portage Switch qui manque de contenu

L'expérience reste néanmoins tout à fait appréciable...

Lorsque le portage Switch de Miitopia a été révélé pour la première fois, j'étais pour le moins perplexe. Il s'agissait d'un choix étrange : le jeu n'avait pas fait plus d'étincelles que cela lors de sa première sortie, et la 3DS a d'autres jeux plus populaires qui auraient fait de parfaites adaptations. Malgré ça, j'étais content de voir qu'un titre sorti en fin de vie de la console avait droit à une seconde, et surtout curieux de voir de quoi il en relevait.

L'histoire de Miitopia est proche de l'horrifique malgré le fait qu'elle soit pensée pour les enfants. Une entité maléfique, le Seigneur des Ténèbres, lève une armée de monstres en volant les visages des gens et c'est à vous de l'arrêter. La spécificité de Miitopia ne réside pas dans son scénario mais dans le fait que vous pouvez personnaliser tout les personnages que vous rencontrez.

Que ce soit via le créateur Mii ou bien en choisissant parmi un catalogue de milliers de designs, vous avez le choix !. Les outils de création sont nombreux et les reprises de personnages connus en Mii sont généralement très réussis, qu'il s'agisse de Carlos le Poulpe, Donald Trump ou Diddy Kong. Voir ce panel de visages si distincts interagir est drôle et donne une dimension supplémentaire au jeu.

Miitopia

Concernant les combats, Miitopia est probablement le RPG le plus simple auquel j'ai jamais joué. Les affrontements se font au tour par tour et vous y contrôlez juste votre personnage et les autres membres de votre équipée sont en pilote automatique. Il n'y a également aucun système d'affinités élémentaires.

Un autre pilier du jeu est l'exploration de la carte à branches pour trouver vos objectifs. Ces parties sont les moins intéressantes. Vos personnages bougent tout seuls, lâchent quelques répliques et c'est tout. Certains éléments aléatoires apparaissent parfois, comme des coffres au trésor mais même ces moments sont répétitifs au possible.

MiitopiaMiitopia

UNe grande partie du gameplay se déroule dans les auberges dans lesquelles vous vous reposez entre les zones. C'est là que vous pouvez tisser des relations entre vos personnages en les faisant dormir dans la même pièce ou bien faire des activités. Renforcer leur amitié donne accès à des améliorations en combat, ils se défend mutuellement par exemple. A l'inverse, si deux personnes ne s'entendent pas, ils se disputeront et se battront même entre eux.

En plus de surveiller les relations entre vos Mii, il faut les nourrir pour augmenter leurs stats et leur acheter de. l'équipement. Les repas améliorent les statistiques comme l'attaque, La Défense ou la vitesse et il faut réfléchir avant de les donner pour s'assurer d'avoir une équipe équilibrée. Il faut aussi être au fait des gouts de vos Mii, ce qui peut influer sur l'importance des bonus que les repas donnent.

En plus de la possibilité de jouer sur grand écran, le jeu a bénéficié de quelques additions : la création de personnage propose plus de coiffures et options de maquillage et vous pouvez aussi avoir un cheval à vos côtés. Mais ces deux choses à part, les différences se comptent sur les doigts d'une main, ce qui justifie difficilement un rachat.

Malgré l'absence de vrai nouveauté, je recommande Miitopia pour les audiences les plus jeunes débutants dans le RPG. Les combats sont simples et la personnalisation très amusante. Ceci dit, l'exploration est vraiment ennuyeuse et il est dommage que l'option de contrôler tout les personnages n'existe pas.

Miitopia
07 Gamereactor France
7 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.