Français
Gamereactor
tests
Subnautica: Below Zero

Notre test de Subnautica: Below Zero, le jeu de survie très profond

Mers gelées, pingouins lasers : bienvenue dans le grand froid.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

La première fois que j'ai joué à Subnautica, la mer s'étendait à perte de vue, à l'exception d'une épave de vaisseau. Nous étions seuls, à l'étroit dans notre petite capsule de secours. Pour survivre, contrairement au consensus, nous allions devoir plonger et explorer les profondeurs de cette planète. Le jeu de 2018 m'a présenté un monde coloré et captivant avec un sound design incroyable. En réalité, Subnautica reste encore aujourd'hui l'un de mes livres favoris. L'aspect survie fonctionne à la perfection : eau, nourriture et équipement étaient débloqués régulièrement et la progression était équilibrée.

HQ

Peu de jeux arrivent à me faire aimer leurs mondes comme Subnautica. Dans ce contexte la suite tant attendue qu'est Subnautica : Below Zero tient-elle la route par rapport à son prédécesseur ? La réponse simple : oui. Cette nouvelle aventure nous fait incarner Robin Ayou, un xénobiologiste à la recherche de sa sœur disparue.

Le jeu débute de façon assez dramatique que je ne spoilerais pas. Une fois arrivé sur la planète gelée, votre voyage débute, sur la terre ferme. Pour y survivre, le jeu propose par exemple de nouveaux véhicules comme un hovercraft, des objets qui éloignent les créatures et des pingouins espions. Pour reprendre Qui-Gon Jinn : "Il y a toujours un plus gros poisson". La faune sous-marine est nombreuse et diverse, et va parfois jusqu'à horrifique. Certains carnivores terrestres vous donneront aussi du fil à retordre.

Subnautica: Below ZeroSubnautica: Below Zero

Les pingouins espions sont incroyablement amusants à utiliser, surtout sur les créatures qui vous sauteront dessus à la moindre occasion. Pour créer une combinaison qui vous protègera du froid, vous devrez par exemple extraire de la fourrure d'une bête qui ressemble un peu à la loup avec le robot. Pour ce faire, vous devrez vous cacher derrière un rocher et conduire un petit pingouin robot jusqu'à la bête et lui soutirer un peu de sa fourrure. Il est aussi possible d'infiltrer votre pingouin robot aux vrais pingouins. A savoir que le mot "pingouin" est sous-vendeur car ces créatures ont l'air bien plus agressives que leur équivalent sur Terre.

Une fois l'émerveillement passé, vous devrez commencer à réfléchir à votre survie, qui présente de nouveaux éléments de gameplay. Gérer la soif, l'oxygène et la nourriture ne suffit plus, il faut maintenant également gérer le froid. Sous l'eau, cet élément n'est pas un vrai problème, mais il le devient sur la terre flemme. Pour le contrer, vous avez accès à des boissons et à de la nourriture chaude ainsi que de l'équipement spécial contre la météo. Météo qui va facilement d'une averse à une pluie de météorites. D'après moi, le froid est clairement sous utilisé lorsque sous l'eau et n'est donc pas intégré aux améliorations de véhicules. Il aurait été intéressant de réfléchir à comment améliorer la mobilité sous-marine, en résulté un mélange de deux jeux qui ne fonctionnent pas forcément bien ensemble.

Subnautica: Below ZeroSubnautica: Below Zero

Je ne peux en revanche pas me plaindre des nouveautés. Les développeurs ont pris soin d'ajouter des éléments nouveaux qui brisent régulièrement la monotonie. Je ne veux pas en révéler trop au risque de gâcher les surprises. Les environnements sont également variés et intéressants à explorer. Votre voyage vous emmènera aux quatre coins du monde du jeu vidéo, que vous préfériez prioriser l'histoire ou simplement pour explorer. Le jeu propose également un ordinateur dans lequel vous pourrez lire sur la faune et la flore ou bien échanger vos items. Le système est proche de celui de Subnautica et fonctionne toujours aussi bien.

Below Zero est une aventure plus courte que son prédécesseur. Elle était initialement prévue comme une extension mais a fini par devenir un standalone entier. Si vous avez déjà jouer à des jeux du genre, vous vous en rendrez compte. L'exploration y est plus importante et le jeu est porté par une histoire bien plus présente. La surface du jeu est moins large mais plus verticale. Les environnements sont comme empilés, ce que je trouve mieux, même si on y perd la peur de s'éloigner de sa base qui était une partie très stimulante du premier jeu. Ici, avec un véhicule comme le camion, vous avez une vraie petite base movie.

Subnautica: Below ZeroSubnautica: Below Zero

En fonction de ce que vous y recherchez, Subnautica : Below Zero vous offrira de 12 à 40 heures de jeu. L'exploration et la construction y sont importantes et permettront au plus déterminé d'étendre ces durées. J'ai rencontré quelques bugs pendant ma partie mais rien de très grave. Si les profondeurs sous-marines vous appellent cette année, ce jeu est probablement votre meilleur option. L'histoire n'y est peut être si mémorable, mais cela ne vous empêchera pas de vous perdre sur cette mystérieuse planète gelée...

Subnautica: Below Zero
Subnautica: Below ZeroSubnautica: Below ZeroSubnautica: Below Zero
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Un monde magnifique, le design, l'atmosphère, la musique, la variété...
-
Un peu court, l'histoire oubliable...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.