Français
Gamereactor
tests
Eldest Souls

Notre test du convaincant Eldest Souls

Un Souls-like sans conteste réussi !

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

On avait déjà parlé d'Eldest Souls il y a quelques jours sur notre site car nous avions eu la chance d'avoir un aperçu du jeu avant sa sortie. C'est le projet d'une toute petite équipe persévérante de deux personnes chez Fallen Flag Studios. Cela va maintenant faire quatre ans que le jeu est en développement. Lorsque nous sommes entrés dans le monde sombre et menaçant d'Eldest Souls, nous avons été tout de suite subjugués par le système de combat flexible et les boss très bien conçus. Après quelques mois, le jeu est maintenant disponible sur Nintendo Switch, PC, PS4 et Xbox One. On a donc recommencé une partie pour voir si on peut maintenir notre appréciation initiale du jeu.

Tout va très vite dans Eldest Soul. Le seul moyen pour le joueur de récupérer des points de vie c'est de charger l'ennemi. Au fur et à mesure de ces attaques, la jauge "Bloodthrist" se remplit. Lorsqu'elle clignote rouge, vous récupérez des points de vie sur chaque coup asséné. C'est une mécanique de combat qui rend le jeu particulièrement stimulant car il vous oblige à prendre des risques. Vous n'êtes jamais très loin de mourir. Une fois la jauge remplie, vous pouvez également appuyer sur la touche A (sur Switch) pour délivrer une frappe puissante qui la vide intégralement. Vous perdez ainsi toute opportunité de vous soigner.

Une autre fonctionnalité majeure du combat, c'est l'esquive à laquelle vous aurez recours pour éviter les coups de votre adversaire sans prendre de dégâts. Vous ne pouvez esquiver qu'à trois reprises entre deux temps de récupération de quelques secondes. Ça pourrait être tentant d'esquiver constamment lorsque de multiples projectiles sont dirigés vers vous mais le jeu vous incite à utiliser cette capacité avec parcimonie. Certaines attaques ne peuvent être évitées qu'en esquivant et si vous êtes à court de stamina c'est game over.

Contrairement à d'autres licences Souls-like, Eldest Soul se concentre sur les rencontres avec les boss. Vous ne trouverez aucun adversaire mineur à occire lorsque vous explorerez ce monde. Les boss ont été magnifiquement conçus. Ils ont chacun un style de combat qui leur est propre et qu'il vous faudra analyser. EOS, Dieu de l'Unité, par exemple, nous a obligés à combattre deux cibles à la fois, tandis qu'avec Hyem du Néant glacial, on a dû prêter une attention toute particulière à notre positionnement car il peut utiliser son AoE glaciale pour désactiver nos esquives.

La grande majorité de ces boss rentre dans une deuxième phase de combat plus dangereuse encore. La plupart de ces combats ont nécessité plusieurs dizaines de tentatives pour pouvoir avancer. On n'a pas été découragé pour autant car les combats restaient équilibrés et nos échecs étaient souvent dus à de l'empressement de notre part.

Il est parfaitement possible de passer d'un boss à un autre mais il existe aussi des quêtes secondaires ainsi que des objets à collectionner pour en apprendre plus sur le lore du jeu. Dans l'univers maussade d'Eldest Souls, vous trouverez des PNJ qui vous demanderont de l'aide en échange d'objets importants qui vous aideront à votre tour dans votre aventure. En jouant, nous avons, par exemple, obtenu "Feather of Dawn" (Plume de l'Aube) en récompense de quête. Il s'agit d'un objet très utile qui permet au joueur d'augmenter sa vitesse pendant les combats de 20%. Un autre bon point, c'est qu'il est possible de se téléporter entre différentes zones déjà visitées. Ainsi, on peut toujours retourner explorer un endroit où l'on pense avoir manqué quelque chose.

Eldest Souls

On doit aussi parler de la difficulté du jeu qui a tendance à s'accroître soudainement dès le début. Par moments, on était vraiment pris au dépourvu et ça pourrait décourager même le plus patient des joueurs. Les deux premiers boss sont relativement faciles mais après eux, le véritable jeu commence et les boss deviennent incroyablement plus difficiles. On a aussi déploré l'absence d'une fonction pause dans un jeu qui est pourtant complètement hors ligne. On entend bien que c'est volontaire pour pousser le joueur à terrasser un boss en une fois mais ça peut être particulièrement frustrant lorsqu'on est interrompu, par exemple, par un appel téléphonique.

On revient aux aspects plus positifs d'Eldest Souls. Il y a trois arbres de compétence dans le jeu (Counter, Windslide et Berserk Slash). Chacun de ses arbres possède 25 compétences distinctes. Counter est idéal pour le joueur qui souhaite travailler sur son timing. Windslide permet au joueur de se spécialiser dans les attaques à distance. Le Berserk Slash, quant à lui, convient davantage aux joueurs qui choisissent un style de combat plus agressif en corps-à-corps. Ce qui est génial c'est aussi que le joueur peut à tout moment changer de spécialisation. Il est donc possible d'expérimenter un peu avec différents styles de combat pour trouver celui qui vous conviendra le mieux. C'est aussi utile lorsqu'on ne parvient pas à vaincre un boss en particulier.

Eldest SoulsEldest Souls

De plus, il existe aussi des éclats (shards) que vous recevrez après avoir vaincu un boss. Ces éclats vous confèrent différents buffs et effets secondaires lorsque vous les équipez dans les emplacements prévus à cet effet, c'est-à-dire, pour les charges, bloodburst et votre esquive. Un d'entre eux, par exemple, augmente votre vitesse de 40% avec certaines actions (qui dépendent de l'endroit où vous l'avez équipé), un autre augmente votre vie et votre endurance de 4% pendant 3 secondes lorsque vous passez en dessous de la barre de 50% de votre vie. Il y a vraiment beaucoup de personnalisation possible avec l'arbre de compétence et les éclats de boss. C'est très agréable lorsqu'on tombe sur une combinaison de compétences qui fonctionnent bien ensemble.

Le premier jeu de Fallen Flag Studio Eldest Souls n'est certainement pas pour les âmes sensibles. Le Souls-like pixelisé se focalise uniquement sur des combats de boss intenses et difficiles. Ça rappelle parfois un manic shooter avec beaucoup de choses sur votre écran auxquelles il faut rester attentif. Pourtant, les combats, aussi difficiles soient-ils, restent équilibrés. On n'a jamais été dégoûtés par Eldest Souls après un combat atrocement compliqué. Au contraire !

En revanche, si vous êtes de nature à être rapidement frustré par les jeux, on ne vous le recommande pas. Pour ceux à la recherche d'un nouveau Souls-like amusant et stimulant, ne passez pas à côté de cette petite pépite...

Eldest Souls
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Boss bien conçus, système de combat complexe qui offre beaucoup de liberté au joueur, style graphique pixellisé magnifique...
-
Absence de fonction pause, devient particulièrement difficile d'un seul coup au début...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.