Français
Gamereactor
tests
Alex Kidd in Miracle World DX

Notre test mitigé d'Alex Kidd in Miracle World DX

Une résurrection improbable due succès actuel des jeux de plateforme...

Si son origine remonte aussi loin que celles de Mario, la suite de l'histoire d'Alex Kidd est bien plus tragique. A la fin des années 80, ce personnage qui était jusque là la mascotte de SEGA a fini par céder sa place à un certain hérisson bleu et après Alex Kidd in Shinobi World sorti en 1990, il disparaitra pendant les trente prochaines années, jusqu'à juin dernier. C'est le studio Jankenteam qui reprend le flambeau et annonce être en train de travailler sur un remake du tout premier opus : Alex Kidd in Miracle World, pour les plateformes modernes.

Miracle World est très proche de ce que proposait le premier Super Mario Bros, dont il était le compétiteur principal à l'époque. Les niveaux sont plutôt linéaire avec une composante verticale et le but est d'atteindre la nourriture placée à la toute fin du niveau. Les sauts nécessitent une précision presque chirurgicale pour éviter les innombrables piques en dessous des plateformes.

Dans les niveaux, vous trouverez également des boites que Alex peut casser avec ses poings. Elles peuvent donner des vies mais peuvent aussi vous tuer. De temps à autre, une figure encapuchonnée en surgira et vous poursuivra pour vous tuer, il faudra donc bien réfléchir avant de les ouvrir. Les niveaux sont aussi remplis par des sacs d'argent servant à acheter des items temporaires et des véhicules dans les magasins au début de chaque niveau.

Au lieu de tirer des boules de feu ou de sauter sur la tête des ennemis, l'arme principale d'Alex sont ses poings. Ils ne servent qu'à courte distance et leur utilisation est un vrai risque puisque les ennemis, assez mobiles, peuvent vous tuer en un coup. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai perdu une vie en m'approchant trop d'un ennemi pour le toucher et ai fini par éviter tout combat vers la fin du jeu pour ne rien risquer. Heureusement, certains items comme un anneau spécial, permettent de combattre à distance et rendent les combats bien plus accessibles.

Alex Kidd in Miracle World DX

Si le gameplay a été reproduit presque à l'identique, les graphismes et la bande-son ont reçu un soin tout particulier et le résultat est bluffant. Les niveaux, autrefois caractérisés par des fonds bleus austères sont maintenant bien plus vivants grâce à des environnements cartoons. Les ennemis ont aussi eu droit à une révision qui leur insuffle plus de personnalité. Il est aussi possible de changer instantanément entre la version originelle et la version remasterisée pour les comparer et apprécier le travail effectué pour garder le même esprit que le jeu de 1986.

En plus des graphismes revus, les développeurs se sont permis d'ajouter quelques nouveautés. Tout d'abord le mode Boss Rush qui permet d'enchainer tout les boss du jeu dans un panthéon puis le mode classique qui vous fait jouer dans les mêmes conditions que dans Alex Kidd in Miracle World. Il y a même une option pour modifier le régime d'Alex, modifiant la nourriture qu'il consomme à la fin de chaque niveau.

Mais être fidèle au matériau de base a aussi ses défauts, Miracle World DX est incroyablement dur par rapport aux autres jeux du genre. Alex perd une vie lorsqu'un ennemi lui souffle de vie et vous n'avez que trois vies avant de perdre définitivement votre partie. Ce système couplé à la précision dont il faut faire preuve our passer certains obstacles rendent le jeu très difficile et presque humiliant lorsque vous vous résoudrez à activer le mode donnant des vies à l'infini. Le jeu est aussi relativement court. Avec seulement 17 niveaux, vous ne prendrez que quelques heures à le terminer même en mourant beaucoup. Je me doute que les développeurs ont travaillé à partir de ce qu'ils avaient, mais peut-être aurait-il fallut rajouter du contenu pour compenser la structure très primitive d'un titre de cette époque.

Au final, Alex Kidd in Miracle Wrodl DX est un remake magnifique restant très fidèle à son original, ce qui lui crée des défauts intrinsèques. Si la mise à jour visuelle et les nouveaux modes sont de très bonnes facture, la difficulté est parfois ridiculement élevée et sa durée de vie très courte. A moins que vous ne soyez un fan de la première heure des aventures d'Alex, vous ne risquez pas d'y trouver votre bonheur.

Alex Kidd in Miracle World DXAlex Kidd in Miracle World DXAlex Kidd in Miracle World DX
06 Gamereactor France
6 / 10
+
Les graphismes et la bande-son remasterisées, les nouveaux modes, la variété des niveaux
-
La plateforme exigeant une précision chirurgicale, très très court, bien trop dur sans le mode des vies infinies
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.