Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
textes de gadget

PlayStation 5

Une console fantastique avec un excellent potentiel.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Si 2020 a été une très mauvaise année pour de nombreuses raisons, l'arrivée de la nouvelle génération de consoles est tout de même une bonne nouvelle à mettre à son crédit. Nous parlerons ici de la PlayStation 5, pour laquelle Sony s'est concentré sur les jeux vidéo, tout en permettant à ses possesseurs de profiter de services de streaming et de possibilités multimédia. Nous nous retrouvons donc face à une machine de qualité proposée à 499,99€ ou 399,99€ pour l'édition digitale.

Il suffit d'ailleurs de lancer Astro's Playroom pour comprendre que les jeux ont été au coeur de leurs préoccupations. Ce charmant titre est inclus dans chaque PlayStation 5 et est jouable sans connexion internet. Une jolie carte de visite, que ce soit pour la console ou pour la manette.

DualSense - Une nouvelle génération de manettes

Ceci est une annonce:

Après quatre générations de DualShock, la DualSense a finalement émergé comme son évolution naturelle. Elle favorise en effet l'immersion des joueurs et permet de proposer une meilleure expérience de jeu. Plus ergonomique que la DualShock 4, elle convient parfaitement aux mains des joueurs et offre de bonnes sensations. Elles est également équipée des boutons que nous connaissons tous, d'un touch pad proche de celui de la DualShock 4, d'une prise jack et d'un bouton d'enregistrement/stream/partage.

Ce qui différencie la DualSense des autres manettes, c'est sans aucun doute ses gâchettes adaptatives et son retour haptique. Cela est d'autant plus vrai lorsque nous jouons à des jeux qui en profitent pleinement. Les gâchettes adaptatives offrent plusieurs niveaux de résistance aux joueurs, le forçant par exemple à appuyer bien plus fort si le personnage porte quelque chose de lourd. En ce qui concerne le retour haptique, cela ressemble un peu à la technologie HD Rumble des Joy-Cons de la Switch. En pratique, cela se traduit par différentes sensations de vibration à des endroits divers de la manette.

Tout cela permet donc aux développeurs d'améliorer l'immersion et de renforcer ce qui se passe à l'écran. De légères vibrations lorsque l'on marche sur le sable ou de fortes vibrations lorsque l'on grimpe sur des rochers. Si quelque chose tombe à gauche du personnage, le côté gauche de la manette vibrera également, ce qui donne une sensation très spéciale. Tout cela est si bien fait (dans les jeux que nous avons testé) que même les plus fortes vibrations ne nous ont pas sorti de l'expérience.

Sachez qu'en plus de cette petite présentation, nous vous proposerons également un article complet sur la DualSense, alors restez connectés.

Ceci est une annonce:
PlayStation 5PlayStation 5

SSD - Le gaming à la vitesse de la lumière

Parmi tous les nouveaux composants, nous devons absolument parler du SSD qui a sans doute le potentiel d'être le plus important. Si les consoles précédentes utilisaient un disque dur classique, la PS5 est équipée d'un SSD hautement personnalisé, la rendant capable de prouesses pour le moment impossibles sur PC et Xbox Series X. Cela signifie donc que vous pourrez accéder aux données à une vitesse incroyable, supprimant virtuellement les temps de chargement.

Les améliorations apportées aux temps de chargement des jeux PlayStation 4 sont impressionnants. Pour vous en donner une idée, Spider-Man: Miles Morales nécessite environ 10 secondes pour passer du menu de la console au jeu. Nous sommes d'ailleurs convaincus que cela serait encore plus rapide si nous n'avions pas à regarder les logos d'Insomniac et de Marvel. La vitesse de la PS5 est incroyable en ce qui concerne les jeux, mais les installations et désinstallations des titres sont également très impressionnantes.

Si le SSD fait un travail dingue, cela a un prix. Nous parlons en effet d'une technologie très coûteuse et cela explique sans doute le faible espace de stockage (825GB) proposé par la PS5. Nous sommes en effet en dessous des 1TB de la Xbox Series X. La console est compatible avec un espace de stockage externe. Seuls les SSD NVMe pourront faire tourner les jeux PS5, tandis que les stocker ou jouer à des jeux PS4 pourra être fait sur un simple disque dur externe.

CPU and GPU - Le gaming console enfin en 60 FPS
S'il était possible d'atteindre les 60 FPS lors des précédentes générations, le standard restait 30 FPS. Cela pourrait enfin changer avec cette nouvelle génération, la plupart des titres semblant tourner en 4K/60 FPS (certains en résolution dynamique ou à l'aide d'upscaling, mais tout de même en "4K"). Ce sont en effet les CPU et GPU AMD personnalisés de la PS5 qui le permettent. La console de Sony est d'ailleurs compatible 8K, bien qu'elle ne fera pas tourner de jeux à cette résolution.

En ce qui concerne les 60 FPS, la très grande majorité des jeux PS5 annoncés en sont capable ou permettent au moins un mode performance vous permettant de rogner sur la qualité des graphismes pour permettre plus de fluidité. Le gaming en 4K/60 FPS semble donc tout à fait à la portée de la console, bien que tout devienne plus compliqué si l'on prend en compte le ray-tracing.

PlayStation 5PlayStation 5PlayStation 5

Cette technique qui améliore considérablement l'éclairage, les reflets et les ombres est également très gourmande en termes de ressources, notamment dans un open world aux surfaces réfléchissantes comme Spider-Man: Miles Morales. Le titre permet d'ailleurs au joueur de choisir entre 30 FPS et le ray tracing ou 60 FPS sans ray tracing. Nous devons bien dire que nous apprécions cette option, mais il est tout de même frustrant de ne pas pouvoir le faire tourner en 60 FPS avec le ray tracing.

Ceci étant dit, nous ne sommes qu'au tout début de cette génération et les jeux tournent encore sur les moteurs de la génération précédente. Nous pensons qu'avec de nouveaux moteurs tels que l'Unreal Engine 5, il devrait être possible d'améliorer la qualité graphique des titres, mais également la fluidité du gameplay. Les premiers jeux de cette génération, à l'image de Spider-Man: Miles Morales, présentent tout de même de grandes qualités graphiques, même en mode 60 FPS.

Nous croyons sincèrement que le passage de la PS4 à la PS5 pourrait faire plus de différence que celui de la PS3 à la PS4, notamment grâce à l'amélioration impressionnante du hardware. Les consoles se reposent généralement sur le GPU, reléguant ainsi le CPU, le stockage et la RAM au second plan. Cette fois, si le GPU a effectivement fait un sacré bond en avant, les autres aspects ont également été grandement améliorés. Cela permet donc aux studios de créer des expériences de jeu différentes et toujours plus audacieuses. En d'autres termes, le hardware est là, reste à voir comment il sera utilisé.

HQ

Le Tempest - Un excellent son 3D

Sony a également fait un grand pari en ce qui concerne le système audio de la PS5. En effet, au lieu d'implémenter un software externe comme le Dolby Atmos (qu'utiliseront par exemple les Xbox Series X|S), ils ont pris la décision d'utiliser leur propre technologie. Appelée Tempest, elle profite de certains composants hardware spécifiques afin de proposer un son de qualité supérieure et spatialisé, même dans certains casques classiques. Plus important encore, ce système permettra aux développeurs de travailler sur le son en lui-même.

Nous n'avons malheureusement pas eu accès au casque 3D Pulse, mais nous avons tout de même un casque surround Razer sous la main qui n'a pas manqué de nous impressionner. Connectés par USB, nous avons pu apprécier les effets 3D de la PS5, mais les améliorations étaient également notables via la prise jack. Astro's Playroom est d'ailleurs particulièrement impressionnant au niveau de ses effets sonores qui, couplés au retour haptique et aux gâchettes de la Dualsense, proposent un résultat fantastique.

Design, chaleur, et bruit

Nous pouvons sans doute nous accorder pour dire que le design de la PS5 est audacieux, mais nous devons également avouer qu'il ne nous a pas convaincu. La console est non seulement massive mais aussi assez perturbante dans son design. Son positionnement horizontal et la manière dont est installé le lecteur Blu-Ray sont assez contre-intuitifs et nous ne serions pas surpris que certains la placent à l'envers ou aient un peu de mal à insérer leur disque Blu-Ray correctement.

En ce qui concerne le bruit, il n'y a rien de particulier à signaler, sauf peut-être à certains moments de la lecture d'un Blu-Ray. De manière générale, la PS5 est très discrète, et de même pour la chaleur qu'elle produit. Si nous n'avons rien pour la mesurer à l'exception de notre main, nous n'avons pas remarqué de signe de surchauffe. Il ne s'agit bien entendu que des premiers jours d'utilisation de la console, il est donc trop tôt pour en tirer des conclusions à long terme.

Interface et Services

L'interface est une évolution de ce que nous connaissions déjà sur PS4. Elle est simple, pratique et fonctionnelle. Tout ce que nous aimons. Côté services, rien de neuf. Il y'a toujours le PS Plus, obligatoire pour jouer en ligne et pour avoir accès aux sauvegardes dans le Cloud et le PS Now, toujours loin derrière le Xbox Game Pass.

Il y'a en tout cas une fonction qui nous a beaucoup plu, appelée Game Cards. Si ces cartes permettent plusieurs choses comme rejoindre directement la partie d'un ami, ce qui nous a le plus impressionné concernait les suggestions d'objectifs à accomplir. A chaque fois que nous avions terminé un niveau d'Astro's Playroom et qu'il nous restait des collectibles à trouver, nous y jetions un oeil afin de regarder une petite vidéo nous montrant où les trouver. Il s'agit d'une fonction très utile, reste à voir si les développeurs y passeront du temps.

PlayStation 5PlayStation 5PlayStation 5

Une Rétrocompatibilité améliorée

Après avoir fait une grosse erreur en ignorant complètement la rétrocompatibilité sur PS4, Sony est revenu en arrière avec la PS5, rendant la grande majorité des titres PS4 jouables day one. Que vous les possédiez en physique ou non, il sera possible de jouer à presque tous les jeux PS4, souvent améliorés. Le niveau d'amélioration dépend de nombreuses variables, mais les titres que nous avons pu tester tournaient au moins aussi bien que sur PS4 Pro, et souvent encore mieux.

Nioh 2 est un excellent exemple de cela, puisqu'il proposait trois modes de gameplay sur PS4 Pro. Chacun d'entre eux offrait différents framerates et diverses résolutions. L'un d'entre eux proposait la résolution la plus élevée mais avec un framerate qui variait entre 30 et 60 fps. Sur PS5, ce mode affiche bien entendu la résolution maximale, mais les 60 fps y sont constantes, ce qui est un nette amélioration.

Conclusion

Il y'a toujours de nombreuses choses que nous ignorons au sujet de la PS5 et de cette génération, notamment en termes d'innovations et d'avancées audiovisuelles. Ceci étant dit, c'est le cas à chaque changement de gen. Le hardware est en tout cas très impressionnant et nous autorise à rêver d'avancées futures. En ce qui concerne le moment présent, la PS5 est une console qui est prête. Prête pour les jeux vidéo, pour le multimédia et pour l'interaction sociale, tout en proposant une manette qui est un véritable + pour l'expérience de jeu. Nous pensons qu'elle vaut le coup, puisqu'elle vous permet non seulement de profiter des jeux PS5, mais également d'avoir accès à l'impressionnant catalogue PS4 au top de sa forme. Que demander de plus ?

HQ
PlayStation 5
PlayStation 5
PlayStation 5
PlayStation 5
09 Gamereactor France
9 / 10
+
La DualSense aide à l'immersion. Très puissante, les temps de téléchargement sont en voie de disparition. Compatible avec plusieurs services de streaming. Excellente rétrocompatibilité avec la PS4.
-
Le stockage est limité à 825GB, le PS Now ne peut concurrencer le Xbox Game Pass. Son design est audacieux mais n'est pas pratique et perturbant.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor


Chargez le contenu suivant