Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
Rico

Rico

Défoncer des portes et tirer sur des méchants; un jour normal dans le monde de Rico.

Le nouveau FPS de Ground Shatter est un hommage aux émissions policières des années 80 comme Miami Vice et Cagney et Lacey. Sans être excellent, le jeu reste divertissant, en particulier avec des amis.

En gros, Rico est un FPS à la sauce roguelike et comme beaucoup de jeu du genre, l'histoire pèse très peu. Quelque chose à propos de parrains de la mafia aux États-Unis et une femme anglaise prenant le contrôle, mais cela est très superficiel et il n'est pas nécessaire de savoir ce qu'il se passe pour s'amuser. Si vous cherchez une expérience basée sur le scénario, nous vous conseillons d'enfoncer une autre porte.

Nous nous retrouvons donc avec un FPS propre et intéressant qui devrait vous garder occupé au moins quelques heures. Même si chaque partie est générée procéduralement, les vies sont très similaires. Vous faites irruption dans des entrepôts, des penthouses et des bureaux, traversez les pièces en descendant vos ennemis pour trouver des preuves et compléter la mission.

Mais la similarité ne rend pas l'expérience insipide, elle lui donne plutôt un sentiment de familiarité. Il y aurait certes pu avoir une plus grande variété de types de niveaux mais le design aléatoire rafraichissait le tout à chaque fois. Le jeu comporte aussi un tas de tâches à exécuter à chaque niveau. Ces extras comprennent des choses comme ramasser de l'argent, atteindre un certain nombre d'éliminations au corps à corps ou de tirs à la tête, vider des pièces d'ennemis ou détruire certaines choses. Il y avait également un défi qui consistait à désamorcer une bombe ce qui vous donne une limite de temps. Certains de ces défis étaient activés pendant les niveaux et aidaient aussi à garder le jeu novateur.

Rico

Il y a beaucoup d'armes à votre disposition, pistolets, fusils à pompe, fusils d'assaut, grenages, grenades flash, chacune générée aléatoirement. A la fin de chaque niveau, vous avez l'opportunité d'acheter et améliorer vos armes. Commençant avec un simple pistolet, il y a un sentiment de progression agréable vers le but d'éliminer le seigneur du crime mentionné plus haut.

Le joueur gagne également de l'expérience, chaque nouveau niveau ajoutent des atouts de personnages, par exemple, une résistance aux dégâts de 25%. Il y a 14 niveaux en tout. Ces améliorations sont permanentes et ne reset pas comme le font les armes. Chaque personnage jouable semble avoir les mêmes éléments, ce qui nous semble un peu dommage.

À chaque porte que vous enfoncer, il est possible que le temps se ralentisse pour vous donner le temps d'abattre vos ennemis comme dans tout bon film d'action. De plus, vous pouvez aussi glisser dans les pièces et chaque ennemi que vous toucherez sera instantanément tué. Mais cette mécanique nous a paru trop puissante et nous nous reposions trop dessus plutôt que sur le vrai gunplay du jeu.

La diversité dans les ennemis est un petit peu décevante. Certains ennemis vous courent dessus avec une batte de baseball, d'autres sont un peu plus résistant, sans oublier les sbires classiques. Nous aurions aimé voir un peu plus de différents ennemis.

RicoRico

Ceci dit, le jeu fut très amusant et Rico est un jeu encore plus divertissant si vous avez quelqu'un avec qui jouer. Bien sur, il reste très bon en solo mais il prend toute sa substance avec un partenaire. Que ce soit en ligne ou en co-op.

Comme nous l'avons mentionné, chaque niveau est généré procéduralement ce qui donne à Rico une rejouabilité quasi infinie et donne une bouffée d'air frais au joueur malgré le manque de variété du jeu. En plus de cela, au delà des niveaux principaux, le jeu propose aussi des défis journaliers et une option de partie rapide qui donne l'impression d'avoir un titre complet.

Rico est aussi agréable à l'œil.En termes de visuels, les éléments cartoon le rapproche pas mal de Borderlands en étant tout de même plus réaliste. Le jeu est beau et l'éclairage colle parfaitement au style. Mais nous avons été très déçu de voir que le jeu n'a aucune bande-son, nous pensons que cela aurait pu renforcer l'expérience. Évidemment, il y a des bruits de tirs et grognements des ennemis mais une bande-son thématique aurait transporté le joueur encore plus.

Donc, pour résumer, Rico ne sera pas jeu de l'année mais il reste très amusant, simple, bien pensé et incroyablement fun. Bien sur le jeu souffre de beaucoup de problèmes comme des niveaux qui se ressemblent trop et un manque de diversité dans les types d'ennemis mais le divertissement est là. Notez qu'avec un ami, les points positifs sont renforcés, surtout dans une période ou ce genre d'expérience co-op manque.

RicoRicoRico
07 Gamereactor France
7 / 10
+
Le style visuel, les contrôles et le gameplay (surtout si vous êtes avec un ami)
-
Pas de bande-son, la mécanique des glissades, manque de variété dans les environnements et les ennemis
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor