Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
tests
Saints Row: The Third - Remastered

Saints Row: The Third - Remastered

Le titre n'apporte rien de plus que les précédentes éditions mais reste toujours aussi divertissant.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

En 14 ans, il peut se passer beaucoup de choses. Beaucoup beaucoup de choses. C'est particulièrement le cas pour Saint-Row, en témoigne sa trame scénaristique. Si les premiers opus affrontaient GTA sur le thème de la guerre des gangs, Volition (les développeurs) ont peu à peu jeté différents éléments, pour arriver sur la menace extraterrestre. Que les joueurs aient raté quelques épisodes de la série ou soient des fans de la première heure, ils furent tous abasourdis et désemparés par les changements opérés entre chaque opus de la saga. L'opus qui précipita ces changements, c'est Saints Row : The Third.

À défaut de proposer un scénarion engageant et convaincant, Saint-Row offrait quelque chose de crédible aux joueurs, malgré les missions loufoques et les séquences de grande baston. Pour faire simple, les joueurs y jouaient pour le gameplay et pour l'histoire. Mais c'est là que le troisième opus de Saint-Row intervient : avec la création d'une intrigue encore moins crédible que son prédécesseur, The Third met l'accent sur un gameplay inédit, introuvable ailleurs, ainsi que la présence de nombreuses scènes de sexe.

À la fin de Saints Row 2, Le Boss, Jonny Gat, Pierce, Shaundi et le reste du groupe se tournent vers les horizons de Steelport après avoir conquis Stilwater. The Ronin, la Fraternité et les Fils de Samedi furent tous éliminés et Ultor illégalement acquis. Tout s'annonçait clair pour le troisième opus.

Saints Row: The Third - Remastered

Saints Row : The Third parut en 2011 pour la première fois, sur PC, PS3 et 360. Il suit les Saints dans leur nouveau costume, paradant dans les rues comme si la ville leur appartenait ... Ce qui est le cas. Néanmoins tout a une fin puisque chaque succès nécessite de se battre pour le conserver.

L'antagoniste principal, du moins à la base, est Phillipe Loren, le chef du Syndicat. C'est un homme classe, vaniteux et incroyablement vil. Il ressembles aux antagonistes dans James Bond, et est accompagnée, une à chaque bras, de femme robot garde du corps. Il a réussi à mettre sous sa coupe les Deckers, les Luchadores ainsi que les Morningstar, trois gangs de la ville.

Saints Row: The Third - RemasteredSaints Row: The Third - Remastered

The third est n jeu divertissant pour ceux qui attachent peu d'importance à la trame scénaristique et préfère s'amuser. Ici, le joueur peut contrôler qu'il veut, conduire n'importe quel véhicule (et même un balai magique) ainsi que faire les nombreuses activités annexes (même si la meilleure reste de loin la fraude à l'assurance). Mais c'est fun, ok. Ce remaster va-t-il dans ce sens ?

La réponse est oui. Néanmoins, il est bien plus accessible aux joueurs ayant déjà goûté aux fruits de la saga. Cette réédition inclut tous les DLC ainsi que des graphismes retravaillés qui se révèlent agréables : on se surprend à contempler les reflets dans les rivières des néons accrochés aux restaurants par exemple.

Saints Row: The Third - RemasteredSaints Row: The Third - Remastered

Et si la lumière est un atout majeur pour le jeu, certains visuels posent problèmes. Certains modèles d'armes fusionnent entre eux et restent dans les mains du joueurs, tandis que certaines coupes de cheveux s'apparentent plus à des coupes de playmobiles, directement clipsées sur des têtes chauves. Globalement, de nombreux bugs graphiques gâchent l'expérience du jeu.

En jouant à Saint-Row : The Third, on ne peut s'empêcher que ce titre fut balancé à la vite, dans l'unique but de remettre au goût du jour la saga pour attirer les anciens et les néophytes. C'est un remaster que personne n'a demandé et qui ne parvient jamais à impressionner. Malgré la demande des joueurs d'avoir un nouvel opus, Volition a préféré continuer la réédition de ses anciens opus (c'est le deuxième test concernant The Third, et le troisième arrive pour Saints Row 4). Alors oui, le jeu est toujours aussi fun et est plus joli. Mais en a-t-on vraiment besoin ?

Saints Row: The Third - Remastered
Saints Row: The Third - RemasteredSaints Row: The Third - RemasteredSaints Row: The Third - Remastered

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
06 Gamereactor France
6 / 10
+
Toujours aussi divertissant, lumière maîtrisée, DLC inclus/
-
Trop de problèmes de textures.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant