Français
Gamereactor
articlesler
Summoners War: Lost Centuria

Summoners War : Lost Centuria est prêt à prendre la relève de Sky Arena

Disponible depuis quelques heures, le RPG mobile de Com2uS s'inscrit dans la continuité de son prédécesseur, mais non sans changements significatifs.

Après une domination de plusieurs années dans le genre du jeu mobile de type RPG et stratégie, Com2uS sort le très attendu Summoners War : Lost Centuria, six ans après l'arrivée de Sky Arena. Ce dernier a particulièrement plu, cumulant des recettes de plus de 2 milliards de dollars et plus de 115 millions de téléchargements. depuis sa sortie.

Pour assurer la relève, bien que les deux productions soient finalement assez complémentaires (vous comprendrez rapidement pourquoi), l'éditeur coréen a opté pour un prequel. L'aventure débute ici dans les îles Célestes 70 ans avant les événements rencontrés jusque-là.

Des combats en PvP avec des monstres à dimensions humaines

Com2uS n'a pas été avare en nouveautés mais est resté tout de même attaché à ce qui a fait le succès de Summoners War sur la durée. Nous parlons toujours d'invocations de monstres pour se battre en PvE* durant une campagne sous forme de zones à débloquer et, surtout, en PvP dans les différents modes de jeu (comme anciennement "l'Arène" dans Sky Arena). Et c'est à ce niveau-là que les premiers changements vont se faire sentir.

Là où le premier opus faisait s'affronter des joueurs possédant chacun 4 monstres au tour par tour, cette fois il s'agira d'affrontement en temps réel avec le double de créatures, que les joueurs invoqueront un deck de cartes personnalisé. Une quarantaine de monstres est disponible depuis la sortie du titre ce jeudi, ils seront plus de 1000 dans les semaines à venir.

Summoners War: Lost CenturiaSummoners War: Lost Centuria

Il faut toujours créer une équipe équilibrée, chaque bête étant associée à un élément entre vent, feu, eau, lumière et ténèbres. Il s'agit au fait d'un système de forces et faiblesses naturelles, dans le sens où l'eau sera par exemple insensible au feu, qui lui dominera en revanche le vent etc. Contrairement à Sky Arena, tous les monstres de Lost Centuria disposent d'un seul élément dédié et ne pourront en changer.

La notion de PvP fait aussi apparaître la mécanique importantissime du contre, qui permettra aux joueurs de bloquer les compétences et les sorts ennemis à condition qu'ils aient le bon timing. Il n'est par ailleurs possible d'utiliser qu'un sort par partie et infliger ainsi à l'adversaire des dégâts colossaux. Invité au World 100 Invitational, tournoi réunissant des influenceurs de premier plan du monde entier quelques jours avant la commercialisation Summoners War: Lost Centuria, le streamer GobGG nous a d'ailleurs confié sa légère appréhension à ce sujet :

« J'ai un peu peur d'un truc sur le jeu, c'est le système de contre, qui est sur le papier très sympa mais j'ai déjà eu des gens qui attendaient à chaque fois que je lance un spell pour contre, et sinon ne faisaient rien, même en ayant 10/10 de mana, c'était très ennuyant de jouer contre eux. »

Summoners War: Lost Centuria

Reste à voir cela par nous-mêmes prochainement, mais on sait que Com2uS n'hésitera pas à rééquilibrer les choses si le besoin s'en fait ressentir. Heureusement GobGG s'est aussi montré enthousiaste à l'égard du successeur de Sky Arena : « J'ai bien aimé le fait de pouvoir vraiment jouer avec sa compo, très hâte de voir le système de rune pour mieux adapter ses persos aux combats. »

Dans Lost Centuria, les combat excèdent rarement plus de deux minutes, ce qui change considérablement la manière d'appréhender l'expérience et le rend d'autant plus compatible à une pratique réellement nomade, comme dans les transports en commun par exemple. A condition d'avoir une bonne connexion évidemment...

Un style visuel plus « mature »

Les amateurs de Summoners War devront donc se familiariser avec de nouvelles mécaniques qui auront lieu en plein combat, mais aussi en dehors. Lost Centuria ne ressemble en effet que dans le fond à son grand frère de 2014, puisqu'il il est possible d'y jouer avec des graphismes dignes de 2021 en haute résolution, le tout avec une grande fluidité (jusqu'à 120 FPS). Les animations ont été retravaillées de sorte à ce qu'elles accentuent le trait dynamique du combat ainsi que les personnages qui sont désormais tous de tailles humaines.

Une apparence qui convient mieux au style visuel choisi par les développeurs sud-coréens. Fini le rendu cartoonesque de Summoners War : Sky Arena, on a le droit ici à un style plus rincé, plus sérieux, bref plus « mature » pourrait-on dire. Regardez-plutôt :

Une formule pensée pour l'esport ?

Après une première édition des SWC (Summoners War World Arena Championship) conclue en 2017 à Los Angeles, le caractère compétitif du RPG n'a eu de cesse d'attiser davantage de curiosité de la part de la communauté d'invocateurs. Et la réussite du pré-évènement de lancement mentionné plus haut, les fameux World 100 Invitational qui s'est tenu le 24 avril, tend à le confirmer : plus de 200 000 spectateurs ont répondu présents, cumulant plus de 4 500 000 vues !

Mais c'est évidemment le caractère plus spectaculaire de Lost Centuria et sa formule PvP qui semblent lui ouvrir les portes de l'esport. Le potentiel est là, reste à voir ce qu'en fera Com2uS, l'éditeur nous ayant pour l'instant assuré qu'aucun plan n'avait aucun encore été établi. Mais on se doute qu'on devrait rapidement en savoir plus...

Summoners War: Lost CenturiaSummoners War: Lost Centuria

Summoners War : Lost Centuria est donc disponible gratuitement sur iOS et Android depuis quelques heures et promet une expérience assez différente de Sky Arena, visant un public plus pressé et moins disposé à passer d'aussi longues heures à farmer. Une accessibilité et des mécaniques différentes qui le rendent quasiment complémentaire avec son ainé. Quoi qu'il en soit, ce sera à vous, invocatrices et invocateurs, d'en décider !

*Dans Lost Centuria, il faut dans un premier temps monter son rang en PvP Classé pour pouvoir débloquer la campagne PvE sous forme de zones (un certain rang atteint vous débloque une zone). Chaque zone contient trois combats et apporte chacune leur lot de récompenses. Avant un quatrième et dernier combat contre une équipe plus forte faisant office de "Boss".

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.