Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Super Mario Run

Super Mario Run

Voici notre avis sur l'aventure de Mario sur smartphones.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

Let's-a go, Mario débarque sur mobile avec Super Mario Run. On l'a essayé, pour voir ce que le jeu a à offrir et pour savoir s'il représente une grande nouveauté pour la marque. Finalement, certaines choses sont conservées tandis que d'autres arrivent fraîchement dans l'univers de Mario.

Tout d'abord, les commandes et le gameplay ont été superbement adaptés. Pour ceux qui sont des habitués de la série depuis cinq, dix ou même trente ans, vous ne retrouverez pas exactement la même expérience que sur les précédents. Cependant, Nintendo a fait en sorte de transmettre tout l'ADN de l'univers du célèbre plombier dans un jeu pourtant sans aucun bouton et maniable à une seule main.

Les nouveaux joueurs comme les plus habitués le trouveront assez accessible. Les vétérans auront certes sûrement la nostalgie des anciens jeux (à travers les changements de rythmes réguliers, de l'exploration ou de la sensation de contrôle total) mais ils pourront être séduits par les nouveaux sauts, plus audacieux, ainsi que par les nombreux défis que le jeu propose.

Super Mario RunSuper Mario RunSuper Mario RunSuper Mario Run

Ces défis constituent justement le plus grand divertissement du jeu. Le réel but n'est pas de sauver la princesse (un amateur de jeu de plateforme moyen n'aurait pas besoin de plus de trois heures pour ça), ni même de franchir les niveaux les plus difficiles. L'enjeu ne se trouve pas même dans la découverte de tous les éléments cachés (puisque le fait que Mario court continuellement implique forcément une impossibilité dans l'exploration). C'est plutôt à travers votre manière d'y parvenir que se trouve la finalité du jeu. Autrement dit, finir un niveau, atteindre le drapeau final apportent rarement une vraie satisfaction. C'est plutôt quand vous le terminez sans perdre de vie ou en collectant toutes les pièces que vous ressentez un réel contentement.

En ce qui concerne le design, au-delà de l'intéressante adaptation des mécaniques de jeu au type de support, les plus grandes réussites de Super Mario Run se trouvent dans leur idée de réorganiser certaines plateformes et d'intégrer cinq jetons spéciaux dans chacun des niveaux. La première course cache cinq jetons roses. Quand vous les collectez tous durant la même course vous pouvez débloquer une seconde course dans le même niveau, celle-ci contenant cinq jetons violets. Si vous les attrapez toutes, une troisième route, plus difficile encore, apparaît ajoutant cinq autres jetons noires (qui, à notre avis, sont plus proches du vert). C'est un bon moyen d'encourager les joueurs à refaire chaque stage plusieurs fois, et d'introduire ainsi un vrai challenge pour les amateurs du genre. Cela va permettre de compenser le manque d'exploration ou de situations complexes et, au bout du compte, d'économiser des ressources par la même occasion.

Super Mario RunSuper Mario RunSuper Mario RunSuper Mario Run

Pour cette review, nous avons joué aux six mondes composés eux-mêmes de quatre niveaux chacun, mais nous n'en avons fini pas plus de la moitié (en collectant tous les jetons noirs). Le concept est si bien réalisé que nous aimerions le revoir dans les futurs titres de la série, quand bien même les jeux de console proposent davantage de complexité et d'exploration.

Des personnages à débloquer sont disponibles et proposent plus qu'un simple changement esthétique. Comme dans Super Mario Bros. 2, les contrôles et la physique changent complètement, altérant l'expérience de jeu (imaginez juste Peach en jupe flottante). Il existe également le mode Défi Toad où vous pouvez affronter le fantôme d'autres joueurs. Enfin, l'Editeur de Royaume permet de dépenser les pièces collectées dans les niveaux pour aménager un village un peu dans le style d'Animal Crossing.

En prenant tout ça en compte, nous estimons que la stratégie choisie en terme de business pour ce jeu a tout bon (trois stages gratuits, le reste payable en une seule fois, tout cela sans micropaiement). Nous trouvons que c'est un prix adapté à la valeur et au potentiel de longévité de l'expérience. Certes, pour un portable, la somme constitue un prix très au-dessus de la normale et il peut sembler cher sur le papier, d'autant plus que la Wii U offre beaucoup plus pour un prix trois fois supérieur. Cependant, Super Mario Run correspond à la signature de Nintendo en termes de qualité et de contenu, et ça, seulement quelques titres mobiles qui se comptent sur les doigts de la main peuvent en dire autant. De plus, en terme technique, il a un niveau excellent. Il est totalement fluide et requiert seulement 300MB d'espace mémoire. Il n'épuise pas trop la batterie, ce qui montre aussi que Nintendo a été plus attentif sur certains points que par le passé.

Super Mario RunSuper Mario RunSuper Mario Run

Maintenant que tout cela est dit, nous allons pouvoir nous concentrer sur quelques défauts. La récupération de certains contenus et musiques de New Super Mario Bros. U nous a plutôt agacé, et est encore sûrement davantage frustrant pour ceux qui ont intensément jouer aux autres jeux. On peut faire une autre critique sur la qualité du design. Bien qu'il soit plutôt bon sur la plupart des niveaux, seulement deux ou trois courses sont vraiment mémorables à ce propos et nous savons que ces talentueux développeurs avaient le potentiel de faire mieux. Par exemple, le manoir hanté de Boo est plutôt bien fait et propose une sorte de puzzle qui donne l'impression plaisante d'une course sans fin. Cependant, le niveau n'épate pas pour autant et ne propose pas suffisamment de choses assez folles et amusantes.

Et laissez-nous vous avertir encore une fois : les fans du genre qui n'aimeraient pas l'idée de devoir recommencer les stages pour récupérer les jetons noirs seront déçus avant même d'atteindre la fin du quatrième monde, alors que c'est le moment devient plus intéressant pour eux. Souvenez-vous : le défi est différent dans ce jeu.

Somme toute, Super Mario Run est une merveilleuse adaptation mobile, fusion de la nouvelle série et de l'ancienne version de Mario en side-scrolling, appréciable aussi grâce aux ajustements esthétiques et les nouvelles idées assez audacieuses. Bien qu'il ait été avant tout créé pour atteindre un grand public, à travers ce nouveau concept pour les stages, Mario nous prouve qu'il peut encore s'améliorer et atteindre des drapeaux encore plus hauts.

Super Mario RunSuper Mario RunSuper Mario Run

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce
08 Gamereactor France
8 / 10
+
intuitif, une adaptation sympa de la formule Mario, quelques niveaux brillants, le jeu vous permet de changer de plateformes et de jetons pour profiter d'une réelle replay value, un prix adapté, des défis intéressants, techniquement sans faille.
-
Pour ceux qui ont expérimenté les autres jeux (d'autant plus sur Wii U), il y a trop de récupérations de contenu cela créant une impression de répétition, Manque de nouvelles idées remarquables, Ne contient pas les habituels secrets.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor