GR STREAMING
Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Divinity: Original Sin II

Divinity: Original Sin II Definitive Edition

L'excellent RPG de Larian est arrivé sur consoles.

Facebook
TwitterReddit

Pour les non-familiers avec la licence, sachez qu'il s'agit d'un RPG en vue isométrique, avec des combats au tour par tour prenant place dans un monde fantaisiste, et offrant quelques variations intéressantes au thème bien connu du genre. Mais ce qui démarque vraiment Divinity: Original Sin II des autres productions, c'est l'attention apportée aux détails, son gameplay non-linéaire et ses excellentes histoires.

Dès que vous débutez une nouvelle partie, vous réalisez le travail minutieux accordé par les développeurs aux récits. Six personnages préconçus vous racontent leur background, ce qui offre une excellente introduction à leur personnalité et à leur histoire. Cela vous motive de plus à les connaitre encore mieux. Nous ne pouvons que vous recommander de jouer avec l'un des protagonistes préétablis tant leur personnalité est profonde. Peu importe le personnage choisi, vous rencontrerez les autres dans les prémices de vos aventures afin que vous puissiez les recruter dans votre équipe. Mais malgré le fait de pouvoir les intégrer à votre équipe, vous aurez certainement envie de les incarner pour découvrir le monde de leur point de vue.

Divinity: Original Sin II a tant d'histoires à raconter. Vous avez toujours le choix quant à votre façon d'interagir avec elles. Chaque lieu, livre ou phase de dialogue dévoile quelque chose d'intéressant sur cet univers. Tout cela est en plus très bien délivré avec un juste équilibre entre sérieux et humour. Il y a tant de surprises et de mystères à dénicher que vous aurez envie de farfouiller chaque recoin du monde.

Divinity: Original Sin II

Sachez qu'il vous sera impossible de tout voir et obtenir en une partie. Vous devrez accepter le fait que chaque choix vous fermera les portes d'un autre pan de la narration. Vous êtes totalement libre d'expérimenter le titre comme vous le souhaitez, par exemple dans une partie un PNJ peut-être un compagnon loyal, tandis que dans une autre vous lui aurez coupé la tête pour le punir de son attitude. Pour ceux plus pressés ou impatients, il est toujours possible de passer outre certains éléments de narration, mais gardez à l'esprit que quasiment tous vos choix et actions impliquent des conséquences.
<

Divinity: Original Sin IIDivinity: Original Sin II
Divinity: Original Sin IIDivinity: Original Sin II
Divinity: Original Sin II