Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國 / Indonesia / Polski
Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
V-Rally 4

V-Rally 4

La sortie de route d'une franchise emblématique...

Facebook
TwitterReddit

Le V-Rally original a été développé il y a plus de vingt ans pour la PlayStation par une bande de vétérans talentueux formant le cœur d'Infogrames Multimedia. Le jeu présentait de superbes graphismes pour l'époque et un multijoueur en écran splitté bien pensé. Cependant, la physique des véhicules était totalement absente, à l'inverse de son concurrent Colin McRae Rally. Mais cela reste un formidable souvenir vidéoludique.

La série est aujourd'hui de retour sous la forme d'un reboot, développé par la même équipe que WRC 7 (Kylotonn ou KT Racing), en utilisant la technologie KT Engine. Mais disons le tout de suite, V-Rally 4 propose une expérience très différente de celle de WRC 7.

V-Rally 4V-Rally 4
Le jeu utilise le moteur de WRC 7, mais de nouveaux éléments pour appuyer son côté arcade.

On a en effet l'impression que le studio français a davantage tenté de copier Dirt 4 (de Codemasters) plutôt que d'essayer de ressusciter l'aspect et l'aura propre du classique d'Infogrames. C'est simple, V-Rally 4 n'a plus rien en commun avec la licence éponyme, mis à part le nom justement. Il se résume en une sorte de Dirt Light, avec le même style de présentation, le même type de voix fatiguées qui vous décrient les différentes parties du jeu ainsi que le même mix de différentes disciplines.

Rally, Rallycross et courses baja (buggys) vous sont proposés et, comme dans les titres de Codemasters, le joueur est jeté dans les disciplines pour créer une sensation de chaos et de sports extrême. Le problème ici, c'est qu'aucune de ces disciplines n'est amusante. En conséquence, V-Rally 4 semble vide, sans originalité et tombe rapidement à plat. Le cœur de l'expérience est le mode carrière, où tout commence par une course vous donnant l'opportunité de prouver votre valeur. Après cela, trois différentes voitures vous sont offertes dans deux différentes disciplines. A tout moment il est possible de retourner au garage afin d'upgrader vos véhicules. Bien que cet aspect ne puisse rivaliser avec les géants du domaine comme Forza Motorsport et Gran Turismo, cela reste un ajout bienvenu.

Avec WRC 7, le studio avait réussi à équilibrer tous les différents aspects de la physique. Le fait qu'il ait réussi a simulé la température intérieure et extérieure des pneus lui a permis de délivrer une sensation de conduite réaliste et parfaitement anticipable, sans jamais pour autant devenir facile. Dans V-Rally 4, c' totalement raté. La volonté d'offrir un jeu plus accessible, rapide et arcade ruinent les sensations de conduite.

V-Rally 4
Les levels Gymkhana sont atroces...

Premièrement, la balance entre les couples et la puissance maximale est assez bizarre, tout particulièrement avec les engins de Rallycross qui ont tellement de puissance qu'ils montent de 0 à 150 km/h en moins d'une seconde. Ce sont de véritables fusées qui retranscrivent mal la véritable vitesse de ces machines. Les accélérations dans V-Rally 4 ne ressemblent à rien de ce que l'on a vu par le passé sur un jeu de rallye. Elles nous font en revanche davantage penser à Rocket League qu'à une expérience vraiment réaliste. En plus de la vitesse élevée, les bolides sont nerveux et il est difficile d'avoir une ligne de conduite équilibrée.

En ce qui concerne l'audio et le visuel, V-Rally 4 est se défend un peu mieux. Les graphismes sont convenables grâce aux modèles bien reproduits des voitures et l'éclairage semi-créatif. Tandis que les moteurs et les bruitages sauvent le rendu sonore. Mais rien à voir avec la qualité d'un DiRT 4 pour continuer dans la comparaison...

Il nous est impossible de recommander ce jeu, surtout avec la présence de productions comme Dirt Rally et WRC 7. Nous avions fait quelques reproches à DiRT 4, mais comparé à V-Rally 4, le titre Codemasters apparaît comme un chef d'œuvre...

V-Rally 4V-Rally 4V-Rally 4
V-Rally 4V-Rally 4
04 Gamereactor France
4 / 10
+
De jolies voitures, Des bruitages de moteur crédibles...
-
Une physique approximative, Des sensations de conduites peu plaisantes, Des temps de chargement trop longs, Plusieurs bugs...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor