Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
The Hong Kong Massacre

The Hong Kong Massacre

Tirant son inspiration de Max Payne, Stranglehold et Hotline Miami, le premier jeu de Vreski est bon, mais pas parfait.

Nous aimons Max Payne, nous adorons Stranglehold, nous retournons souvent sur Hotline Miami même si il nous donne toujours autant envie de jeter notre manette contre un mur. Rien de surprenant à ce que The Hong Kong Massacre - le premier jeu de Vreski, un petit peu studio suédois - ait attiré notre attention lors de son annonce en 2017. Une seule question, est-il à la hauteur ?

Soyons honnête, pas vraiment, mais il y a plus de choses à dire que ça. Ceux d'entre vous qui cherchent un jeu offrant histoire et gameplay peuvent retirer The Hong Kong Massacre de leur liste tout de suite mais la bonne nouvelle, c'est que c'est pour l'histoire, pas le gameplay. Rien de nouveau : un ex-flic qui a soif de vengeance contre les triades ayant assassiné son partenaire. En réalité, ce qui rend la narration si plate est la manière dont elle est présentée. La plupart du scénario est raconté via des flashbacks qui vous expliquent pourquoi la ville grouille de gangsters et de douilles. Ces courtes séquences de textes sont couplées a des "cinématiques". Nous mettons cinématique entre guillemets parce que en réalité, nous parlons plus de plans fixes sur des personnages au loin; pas exactement de quoi distribuer des Oscars. Ces moments ne nous ont pas marqués mais l'action, oui.

Le gameplay n'est pas spécialement profond mais c'est pour cela que nous continuions à retourner sur le jeu après l'avoir quitté. Les deux raisons sont les visuels et les contrôles. Étant donné que vous mourrez en une seule balle, ces derniers sont très importants. Augmenter la sensibilité rendra ces contrôles plus réactifs et vous n'aurez aucun problème a viser les méchants, surtout lorsque vous les combinez au slow-motion.

The Hong Kong Massacre aurait pu facilement être considéré comme un clone bof de Hotline Miami, sauf que le titre vous permet d'esquiver les balles en activant le slow-motion ou bien d'appuyer sur le Neo Bouton qui fait exécuter des acrobaties en tout genre à votre personnage. Vreski sait parfaitement combien il est fun de les utiliser puisque vous êtes invincibles pendant les esquives. Ça a l'air facile ? Ne vous en faites pas, vous mourrez beaucoup de fois.

The Hong Kong Massacre

Chaque niveau est rempli d'ennemis, et entrer dans une pièce avec plus de deux d'entre eux peut vite tourner au vinaigre. Une pièce remplie de balles fusant dans tout les sens n'est pas l'idéal lorsqu'une seule d'entre elle suffit à vous tuer. Les choses ne s'arrangent pas lorsque les ennemis ont eux aussi la possibilité d'esquiver les balles, ce qui vous force a prévoir leurs mouvements. Des temps de chargements si rapides ne sont synonymes que d'une chose : vous allez beaucoup mourir.

De plus, l'expérience est moins frustrante car les 35 niveaux sont tous courts, de 20 secondes à trois minutes rendant le cycle de morts et résurrections excitant et intense, que vous vouliez finir le niveau ou compléter tout ses objectifs annexes. Cette rejouabilité fait malheureusement ressortir le plus grand défaut du jeu : le manque de variété.

The Hong Kong MassacreThe Hong Kong Massacre

Passer d'un restaurant à un garage en passant par un appartement sonne comme diversifié, mais pas quand tout ces lieux sont structurés de la même façon. Voir les mêmes portes, fenêtres, types d'ennemis et défis dans tout les niveaux ne diversifie pas vraiment. Dès le premier niveaux, vous comprenez comment exploiter les ennemis qui marchent de gauche à droite. Cinq boss que vous devez poursuivre sur le même chemin empire encore plus les choses. Le tout aurait paru comme un simple copier / coller sur toute la ligne si vous n'aviez pas été capable d'élargir votre arsenal avec une mitraillette, un fusil à pompe et un fusil d'assaut. Les ennemis deviennent aussi un petit peu plus résistant au fil du jeu.

La répétitivité est très dommage car nous avons réellement apprécié le gameplay de The Hong Kong Massacre. Voir les ennemis et l'environnement s'effondrer sous vos balles est un plaisir visuel sans pareil. Les bons contrôles font que vous ne pouvez blâmer le jeu pour vos morts et chaque frag est une vraie décharge d'adrénaline. Ceux d'entre vous qui ont adoré la scène du hall dans le premier Matrix seront fans du jeu et de son gameplay. The Hong Kong Massacre est la réponse du jeu vidéo aux films d'action, et il attirera probablement le même public.

The Hong Kong MassacreThe Hong Kong MassacreThe Hong Kong Massacre
07 Gamereactor France
7 / 10
+
Très plaisant visuellement, contrôles très satisfaisants, gameplay fun, temps de chargements très courts
-
Histoire non existant, ennemis aux fraises, niveaux très semblables entre eux, boss répétitifs.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor