Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
The Elder Scrolls: Legends

The Elder Scrolls: Legends

Bethesda marche sur traces de Hearthstone, peut-être un peu trop même. Mais que vaut son JCC ?

  • Auteur: Ford James
Skip
The Elder Scrolls: Legends

Si les jeux de cartes à collectionner sont présents depuis des décennies, ils ne sont réellement devenus populaire en ligne que dernièrement, en grande partie grâce à Hearthstone: Heroes of Warcraft de Blizzard. D'autres franchises ont tenté l'aventure, espérant surfer sur le succès rencontré par l'éditeur américain, à l'image de Fable Fortune, Runescape, Chronicle: Runescape Legends ou encore Gwent: The Witcher Card Game, directement issu de The Witcher 3, et étant l'un des RPG les plus connus de tous les temps, il n'est pas surprenant de voir Bethesda lancer dans le même but son Elder Scrolls Legends. Le jeu est si similaire à Hearthstone, qui est en plus la référence du genre, que nous n'avons pas pu nous empêcher d'en faire la comparaison tout le long de ce test.

L'une des premières mécaniques qui vous est présentée est aussi celle qui distingue le plus Elder Scrolls Legends de Hearthstone, en l'occurrence son système en deux rangées. Sur la gauche, vous avez la rangée « terrain », aucun effet spécial n'est appliqué ici à vos minions et vous pouvez attaquer lors de votre tour après avoir placé une carte. Et sur la droite se trouve la rangée « ombre » dans laquelle les minions commencent tout en discrétion, en embuscade ou « Cover » comme dit dans le jeu. Ce qui signifie qu'ils ne peuvent pas être attaqués pendant le tour, bien qu'ils peuvent être ciblés par des sorts, à la différence de Hearthstone où ils étaient intouchables excepté par les larges sorts AOE. Les Minions sur la rangée opposée ne peuvent pas non plus les attaquer, sauf si le contraire est précisé sur la carte, comme c'est le cas avec Dragon de sang par exemple.

Les mots-clés de Hearthstone sont repris à dans ce titre, mais sous des termes différents. On ne parle par exemple plus de Provocation mais de Garde, Râle d'agonie devient Dernier souffle, Gèle une Entrave etc. Mais Bethesda en a également ajouté quelques-uns de sa propre composition, comme Percée, qui inflige des dégâts supplémentaires après avoir tué un minions du joueur ennemi, ou encore Ponction, qui transfert tous les dommages reçus par des minions à la santé de votre héros. Legends semble davantage s'appuyer sur les effets des cartes plutôt que sur leurs stats : beaucoup des meilleures cartes rencontrées ont ici une force et santé plus réduite que dans Hearthstone. Prenez Mantikora par exemple, avec un coût de 10 pour seulement des stats 6/6, mais en contrepartie dotée de Garde et la capacité de détruire une créature ennemie lorsqu'il est invoqué. Comparé à la plupart des cartes à fort coût de Hearthstone, comme Alexstrasza et ses stats 8/8 pour 9 mana et un effet puissant, vous réalisez qu'il est bien plus facile d'éliminer les minions du terrain dans Legends.

The Elder Scrolls: Legends

Chaque deck contient 50 cartes, et vu à quelle vitesse celui-ci tournera, cela ne sera pas de trop. Vos options ne se limitent pas à un seul type de cartes par deck, mais deux en plus de n'importe quelles cartes neutres que vous voulez y inclure. Il y a cinq catégories distinctes en tout, séparées en attributs issues des jeux Elder Scrolls : Force (Rouge), Agilité (Vert), Intelligence (Bleu), Volonté (Jaune), et Endurance (Violet). Vous pourrez choisir deux attributs pour construire votre deck, selon votre style de jeu et pour quel modèle vous voulez opter. Les classes, quant à elles, seront délimitées par les deux capacités sélectionnées. Les Mages de batailles nécessitent par exemple Intelligence et Force, tandis que les Eclaireurs s'appuient plutôt sur Agilité et Endurance. Chaque classe offre différents moyens de remporter la victoire, que cela soit des minions à faible coût et une stratégie agressive ou alors la mise en place de puissants mais coûteux minions.

The Elder Scrolls: Legends
The Elder Scrolls: Legends
The Elder Scrolls: LegendsThe Elder Scrolls: Legends