Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
The Witcher 3: Wild Hunt

The Witcher 3: Wild Hunt

Il faut avouer qu'avoir Geralt de Rive dans la poche, ça pète le feu.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Quand des rumeurs ont émergé sur un hypothétique portage de The Witcher 3 : The Wild Hunt sur Switch, peu de gens y croyaient : pour beaucoup, c'était absurde. Et pourtant ... Après l'annonce concrétisant l'arrivée de Geralt sur la console de Nintendo, des questions et des doutes émergèrent sur la réussite d'un tel projet. Nous nous sommes rendus au Quartier Général de Nintendo de Grande-Bretagne afin d'essayer The Switcher pour essayer d'éclaircir ces zones d'ombres.

Tout d'abord, rappelons le contexte. The Witcher 3 : The Wild Hunt est le troisième titre de la saga, développé par les Polonais de CD Projekt Red. Dans ce RPG, vous incarnez Geralt de Riv en quête pour retrouver sa fille Ciri, kidnappée par la Chasse Sauvage.

Geralt aux cheveux blancs est un Sorceleur renommé - un mercenaire si vous préférez. La majorité du temps, le Sorceleur doit débarrasser des terres les montres dangereux (en échange d'une certaine somme d'argent). Contrairement à ses confrères, Geralt a le don de se draper dans des affaires de rois et souverains, l'éloignant des sentiers battus par les bêtes.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Outre les graphismes très réussis, The Witcher 3 présente une construction très profonde des personnages et des lignes de quêtes que vous ne trouverez nulle part ailleurs : lors d'une aventure, vous vous attacherez à certains PNJ (Personnages Non-Jouables) au fur et à mesure que vous vous mettrez dans la peau du personnage.

Une telle qualité de jeu, par des graphismes travaillés et des dialogues nombreux sont souvent synonymes d'une installation conséquente : pour PC, PS4 et Xbox One, le jeu ne fait pas moins de 50 Go. C'est l'une des raisons pour laquelle le portage sur Switch de The Witcher relevait pour certains de la science-fiction.

The Witcher 3: Wild Hunt

Lors de notre passage au studio britannique, nous avons donc pu parler de ce portage avec Chrzanowski, producteur chez CDPR : "Le nombre d'images par seconde n'est pas le même sur Switch que sur les autres consoles. Nous nous sommes concentrés sur une optimisation intelligente du jeu : bien sûr, la distance de vue (la capacité à voir au loin, ndlr) n'est pas la même, et certaines textures changent. Notre but était de garder la même expérience sur Switch que sur les autres consoles, sans altérer la fluidité du jeu. C'est normal que cela se ressente sur les performances."

En suivant ce plan, il fallait quand même régler un autre problème : 50 GB reste trop imposant pour une console limitée à 32 : "Certaines textures ont été revalorisées et les cinématiques sont maintenant en 720p. Nous avons également beaucoup travaillé sur le son dans les dialogues pour récupérer de la place sans affecter le contenu en lui-même."

The Witcher 3: Wild Hunt

Outre les mesures prises pour rentrer le jeu dans console de Nintendo, CDPR a pris en considération les différentes façons de jouer au jeu (en mode portable ou sur dock) : "Il peut arriver que la résolution soit meilleure et qu'il y ait une augmentation du nombre d'images. Cela dit, on est resté concentré sur 30 FPS le long du processus de développement. La stabilité dépendra de ce qu'il se passe à l'écran : s'il y a quelque chose de lourd, la console passera en 540p (le jeu sera en 720p sur dock et 540 sur portable, ndlr) pour rendre le gameplay plus fluide."

Une autre spécificité à satisfaire lors du portage de The Witcher était celle de la configuration des touches : "On a pas mal débattu sur ce que le bouton A devait faire. Devions-nous l'utiliser de même manière que sur les autres plateformes ou devions-nous l'utiliser afin de coller à l'utilisation dont les joueurs nintendo ont l'habitude ? Nous avons pris la deuxième option, mais les joueurs pourront toujours changer les commandes dans les options."

Parlant de commandes, une de nos meilleures expériences sur The Switcher est celle de notre combat contre Bruxa - DLC Blood and Wine. Reconnu pour sa difficulté, le combat a néanmoins porté toutes ses promesses sur le portage. Malgré un nombre répété de défaites de notre côté, l'expérience de combat mêlant signes et attaque de mêlée est tout à fait similaire à ce que l'on a pu vivre sur les versions consoles de The Witcher 3 - outre les graphismes, bien sûr.

Pour conclure, il est évident que The Witcher 3 sur Switch diffère par ses performances revues à la baisse. Néanmoins, l'opus Switch peut se vanter de pouvoir imiter ses camarades sur un plan de fluidité et d'ambiance. Étant les premiers à faire partie des sceptiques concernant le portage sur Switch, un seul doute subsistait à notre sortie de chez Nintendo UK : comment CDPR a-t-il pu réussir un portage Switch d'une telle qualité ?

The Witcher 3 est prévu pour Switch le 05 octobre 2019.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
The Witcher 3: Wild Hunt

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant