Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
articlesler
Shadow of the Tomb Raider

Tomb Raider, retour sur l'évolution de Lara Croft

L'héroïne a bien changé depuis son arrivée sur PlayStation en 1996, notamment depuis le reboot de 2013...

Shadow of the Tomb Raider

Eidos Montreal a tout juste révélé les premières informations concernant le prochain Shadow of the Tomb raider. La trilogie relatant les origines de Lara Croft a débutée en 2013 avec Crystal Dynamics en redéfinissant l'héroïne. Cela s'est fait en nous montrant de quelle façon elle était devenue l'archéologue guerrière que nous connaissons. La route a été longue pour en arriver là en revanche. La Lara que nous avons découverte durant les deux derniers jeux (incluant Rise of the Tomb Raider) est bien différente de celle qui a débuté il y a trois générations de consoles de cela.

En 1996 débarquait le premier opus de la franchise Tomb Raider développé par Core Design sur PC, PlayStation et Sega Saturn. Nous découvrions un jeu aux nombreux puzzles, permettant de partir à l'aventure dans des tombeaux et aux commandes intuitives, ainsi que la poitrine pointue dont nous nous rappelons tous. Ce jeu qui a permis d'introduire la célèbre héroïne est une véritable référence dans le milieu, bien qu'il n'ait pas vraiment passé le cap du temps si vous y rejouez aujourd'hui.

L'action est ici bâtie autour de la formule classique à la Indiana Jones, vous aventurant dans des lieux exotiques, tirant sur les ennemis qui protègent leur butin etc... Ce jeu était rythmé par ses mécaniques, tirer et piller, et non par son histoire ou ses personnages. Les développeurs proposaient aux joueurs de résoudre des puzzles tout en traversant les divers lieux. Le jeu parvenait à mélanger ces phases à de vraies séquences d'action où Lara devait affronter des créatures préhistoriques notamment.

La formule s'est ainsi répétée dans les suites II et III ainsi que dans La Révélation Finale, Sur les Traces de Lara Croft ou encore sur le titre de la Game Boy Color, La Malédiction de l'Epée. Les joueurs appréciaient l'approche de l'action autour d'un personnage féminin fort possédant des capacités quasiment surnaturelles. Certaines variantes se sont faites dans certains de ces jeux, Sur les Traces de Lara Croft par exemple, regroupaient plusieurs histoires comme une sorte d'anthologie.

Ceci a continué en 2001 avec le film Lara Croft : Tomb Raider, perpétuant l'image de Lara en tant que Sex-Symbol grâce à l'actrice Angelina Jolie. Celle-ci portant en effet le même haut moulant et le short que son alter ego virtuel. Le film et sa suite reposaient sur l'action pure et dure, puisqu'un trailer suffisait à vous donner assez d'action pour une vie entière. Bien sur, il y eu aussi les combinaisons comme dans Sur les Traces de Lara Croft. Mais en fin de compte, piller les tombes étaient plus attirant en étant accompagné de la plus attirante des pilleuses.

Shadow of the Tomb Raider

Malgré la transition vers la PS2 avec L'Ange des Ténèbres ainsi qu'un accent mis sur des environnements plus modernes en dehors des anciens tombeaux, la structure ne changeait pas vraiment. Ceci explique peut-être en partie la pause de trois ans après la dernière sortie en 2003. Malgré cela, son retour en 2006 avec Legend et Anniversary n'a pas apporté de grands changements. Nous sommes en effet toujours face à la même Lara, en dehors du fait qu'esthétiquement des progrès ont été réalisés ainsi qu'une augmentation du nombre d'affrontements.

Passer de Core Design à Crystal Dynamics ne fût pas de tout repos non plus. « Ils l'ont juste pris et se sont enfuis » déclare l'ancien programmeur de Core, Gavin Rummery, dans une récente interview. « Cela ressemblait à un vol, sincèrement. On avait l'impression de s'être fais cambriolés ». Après L'Ange des Ténèbres, Eidos a décidé qu'un changement était nécessaire et Crystal Dynamics a donc pris les choses en mains.

Cette période a tout de même connu des innovations. En effet, Lara Croft and the Guardian of Light est sorti en 2010 et a changé l'ancienne formule de gameplay à la troisième personne pour un jeu en vue isométrique. Ces nouveautés ont continués après 2013 dans Lara Croft and the Temple of Osiris ainsi que le jeu sur mobile Lara Croft GO. En revanche, ces derniers n'étaient pas des titres de la franchise à part entière. Il s'agissait plutôt de spin-offs, un autre exemple de cela sera le jeu sur mobile Lara Croft : Relic Runner. Le dernier opus majeur des années 2000 sera donc finalement Tomb Raider : Underworld sorti en 2008.

De la même manière que pour L'Ange des Ténèbres, Underworld a lui aussi connu un problème. En effet, ce souci a poussé Eidos à annoncer que les ventes n'avaient pas été à la hauteur de leurs attentes. Il était donc temps de faire quelque chose pour redorer le blason de l'icône qu'était Lara Croft.

Shadow of the Tomb Raider

Nous ne pouvons en revanche pas parler de la nouvelle ère de Lara Croft sans évoquer Uncharted. En effet, cette nouvelle trilogie pour l'héroïne arrive clairement après Uncharted. Ceci implique un changement dans les opus qui suivent. Il ne s'agira plus seulement de chasse au trésor et de séquences de tirs mais bien d'ajouter de l'importance aux personnages afin d'améliorer l'expérience de jeu. Avec cela viennent évidemment plus de cinématiques, de développement des personnages et de compréhension des événements qui se déroulent.

Shadow of the Tomb Raider

Le prequel/reboot de 2013 s'intitulait simplement Tomb Raider. Il s'agit d'un jeu qui a dès le départ abordé Lara Croft très différemment. Elle ne commence pas en tant qu'exploratrice confirmée mais en tant que jeune femme ambitieuse. Celle-ci se retrouve forcée de survivre après que son expédition ait eu un accident sur une île mystérieuse. Elle ne se bat pas pour essayer de piller quelque chose et ne fait pas de commentaires et de réflexions pleine d'esprit comme dans les précédents opus. Elle a peur et se retrouve à devoir tout essayer pour survivre. Un nouvel aspect de Lara nous est alors dévoilé.

« Le fait de redémarrer l'histoire de Lara nous a permis de choisir les éléments que nous voulions intégrer à son histoire passée. Nous avons pu aussi supprimer certains éléments », déclarait la scénariste principale Rhianna Pratchett en 2013. « Je ne dirai pas que nous avons supprimé beaucoup d'éléments, mais nous avons mis d'autres traits en valeur. Ceux-ci étaient peut-être présents dans les jeux précédents et peut-être qu'une partie fût perdue avec le temps. »

Dès le début du jeu nous pouvons voir qu'il ne s'agit pas d'une aventurière expérimentée. En effet, celle-ci se retrouve constamment rabaissée en raison de ses croyances en des mythes farfelus qui mènent parfois au danger. Nous apprenons en revanche au fur et à mesure du jeu qu'elle n'est pas naïve. Elle a choisi au contraire de repousser le cynisme ambiant afin de voir le monde d'une autre manière. Ceci lui permet notamment de découvrir de nombreux trésors ainsi que de sauver ses amis afin de devenir l'héroïne qu'elle est destinée à devenir.

Comme nous l'avons dit, il ne s'agit que du premier opus de ses origines. Elle n'est donc pas totalement le personnage emblématique que nous connaissons à la fin du premier jeu. Ce n'est en réalité que le début d'un parcours qui la verra grandir, être de plus en plus à l'aise lorsque celle-ci doit tuer ses ennemis. En effet, Lara sera confrontée à des forces prêtes à tout pour atteindre leur but (l'organisation Trinité par exemple).

Shadow of the Tomb Raider

Cela continue donc dans Rise of the Tomb Raider où nous découvrons une héroïne plus confiante, à la recherche du trésor que son père n'a jamais pu trouver. En examinant ses écrits, elle découvre qu'il n'était pas le lunatique excentrique que les gens pensaient qu'il était. Il était comme elle, un visionnaire, moqué pour avoir une vision différente des autres. Emportant son ami Jonah et les écrits de son père, elle s'aventure en Syrie et en Sibérie pour trouver ce qu'il cherchait.

Ce jeu nous fait vivre un véritable saut dans l'histoire de Lara. Nous la voyons se battre contre ceux qui souhaitent la voir échouer, comme sa belle-mère Ana, ainsi que ceux qui souhaitent sa mort. Elle ne se bat pas pour survivre ici, mais pour réussir, élucider les mystères enfouis depuis des siècles.

De plus, d'autres aspects changent. Elle ne se retrouve plus définie par sa poitrine, ses réflexions et ses sauts périlleux arrière en éliminant ses ennemis. À la place, nous retrouvons une femme avec ses défauts très humains mais qui parvient au succès malgré ceux-ci. Un personnage qui surmonte l'adversité et les obstacles, prouvant qu'elle est digne d'être le personnage phare d'une série mythique.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Le plus important développement du personnage arrivera sûrement dans le prochain Shadow of the Tomb Raider, qui débarquera plus tard dans l'année. Dès la demo nous avons pu voir quelques éléments clefs de ce que le level designer Arne Oehme appelle « son moment décisif ».

Jusqu'à présent nous avons donc pu la voir devenir plus à l'aise avec l'assassinat et faire ce qu'il faut pour obtenir ce qu'elle veut. Nous la voyons désormais lutter tout en connaissant les conséquences de ses actes, démontrant par la même occasion une certaine maturité du personnage. Lorsqu'elle se retrouve à prendre une décision difficile au début du jeu, elle déclenche une série d'événements catastrophiques. Ceux-ci ruineront la vie de beaucoup de personnages et elle en est en partie responsable.

Shadow of the Tomb Raider

De plus, Lara passe de quelqu'un qui devient plus à l'aise avec les meurtres à une véritable experte en la matière. Dans le trailer ci-dessous vous pouvez la voir en tant que véritable prédateur, traquant sa proie avant de l'éliminer. Elle débutait son histoire, seule et effrayée, et devient finalement l'incarnation de la peur.

Ces changements vont aussi se cristalliser par la sortie d'un nouveau film cette année dont le rôle principal est attribué à Alicia Vikander. Les événements feront écho au jeu de 2013 puisque nous la verrons vulnérable au début puis se forger au fur et à mesure du film. Ses motivations sont elles aussi importantes puisqu'il s'agit de faire ce qu'elle pense être juste tout en poursuivant le rêve de son père et en luttant contre Trinité.

Nous ne savons pas encore ce qu'il adviendra de Lara Croft après cette trilogie mais nous savons qu'Eidos Montreal a encore du pain sur la planche. Il ne s'agit pas de la Lara de 2006 ni de celle de 2013 mais bien d'une nouvelle Lara arrivant à une étape cruciale de son histoire. Au lieu de sentir la peur, cette fois-ci, ce sera elle le véritable danger, elle qui se créera les opportunités dont elle a besoin. Le moins que l'on puisse dire, c'est que nous attendons cela avec impatience.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant